Revenge … Mike Cascadeur et serial killer … : quand Chris Anderson le tarantinophile réveille les morts !

Fans de Tarantino, nous sommes nombreux à l’être ; mais certains le sont au-delà du fanatisme et du déraisonnable, et c’est ça qui est bien. Dixit Chris Anderson, qui, quand il ne drive pas Le Garage of Rock, balade sa plume dans l’univers du maître. Histoire de réveiller les morts.

Un parfait cas de nécromancie littéraire, avec déjà en piste Revenge et Mike cascadeur et serial killer qui poursuivent les aventures des deux héros tarantinesques incontournables que sont Vincent Vega et Stuntman Mike. Le premier va donc ressortir des chiottes dont il avait tapissé les murs avec son sang, le second échapper aux furies qui étaient en train de le massacrer au milieu de nulle part, dans la plus pure tradition de la riot girl.

Et c’est parti pour d’un côté hybrider Reservoir dogs et Pulp Fiction, de l’autre conter par le menu la vie du cascadeur assassin de Death proof aka Boulevard de la mort. Histoire d’ouvrir les horizons, de faire se croiser cette galerie de protagonistes hauts en couleur et de réinjecter du dialogue de dingue, directement inspiré des digressions dont seul Tarantino a le secret et l’audace.

Le tout en respectant et recoupant la foultitude de détails et d’indices qui émaille les dialogues de Mister Quentin, ainsi que le rythme tout à fait unique de ses phrases, de ses tournures. Et là c’est juste du sport extrême, que seul un fan averti, nourri par de longues journées de visionnage des chefs d’œuvre du patrimoine tarantinesque, peut prendre en main sans démériter et en toute autonomie, vive l’auto-édition.

Ne spoilons pas les intrigues narrées dans ces deux romans à la cadence infernale ; avec un peu de chance, les bouquins seront au pied de votre sapin. Prions par contre avec conviction et insistance les dieux de l’inspiration que Chris Anderson s’attaque à The Hateful Eight ou Inglorious bastards ; réveiller les morts, il sait faire et en l’état il y a matière ! Wait and see ?

Et plus si affinités

Pour découvrir les ouvrages de Chris Anderson, suivez ce lien !

Commentaires

commentaires

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.