Série de l’été : Ma petite Reine – Qu’est ce qu’un vélo ?

L’engouement pour le vélo en France ne date pas d’hier, mais ces derniers temps le monde de la petite reine prend un nouveau souffle. Les français, à l’instar de nos voisins allemands, hollandais et danois, plébiscitent actuellement le vélo comme moyen de transport. Et ils ont bien raison car en plus de permettre à tout un chacun d’être propriétaire d’un véhicule, les bienfaits du vélo ne sont plus à prouver : exercice quotidien, indépendance, participation à un meilleur environnement…

L’été est évidemment l’une des périodes propices pour se (re)mettre en selle : les rues se vident, le temps est agréable, les journées sont plus longues. Toutefois, il convient d’être informé sur les possibilités qu’offre ce marché en plein boom : achat neuf et d’occasion, associations d’utilisateurs, ateliers solidaires, rencontres, sécurité. L’offre s’est multipliée ces dernières années et il peut être parfois compliqué de distinguer le bon grain de l’ivraie.

The ARTchemists lance sa série de l’été, on revient chaque semaine pour parler de vélo, vous présenter des acteurs clés, des modes de vie et bien plus encore.

Cette semaine, on commence par la base : qu’est ce que le vélo et quel vélo est destiné à quel usage ?

Un vélo est constitué d’éléments qu’on retrouvera toujours :

  • le cadre

  • les roues

  • la selle

  • le guidon (solidarisé au vélo grâce à la potence)

  • la transmission (ensemble pignon, chaine, pédalier, pédales)

  • les freins

Suivant les catégories de vélo, on trouvera ensuite plusieurs options concernant les freins, les vitesses, les suspensions, les accessoires (béquille, porte-bagage, garde-boue, sonnette, béquille, etc…)

On distingue 3 grandes familles de vélo, elles mêmes divisées en sous-familles :

  • vélo de ville : on entend par vélo de ville un vélo dont l’usage est donc principalement destiné à un usage urbain, mais pas seulement. Ces vélos ont une géométrie qui donne une position assise avec le buste droit, très confortable. En règle générale, ces vélos ont un équipement de base assez complet : porte-bagage, sonnette, garde-boue, béquille, lumières. Ces vélos ne sont pas destinés à la performance, leur poids est donc assez conséquent, entre 15 et 25 kilos. Ils ne sont généralement pas pourvus de beaucoup de vitesses (de 1 à 10). Les freins sont soit à tambour, soit à patins. 

    Sous-familles : vélo tout chemin (VTC ou vélo de randonnée), vélo hollandais, vélos-cargo

    Vélo de ville moderne

    Vélo de ville vintage
  • vélo-tout-terrain (VTT) : la traduction anglophone de VTT est « Moutain-bike », c’est donc un faux-ami. A l’origine destiné à un usage sportif sur terrain cabossé, le VTT s’est très largement démocratisé dans les années 90, devenant le vélo de référence des français. La combinaison équipement sportif + robustesse + position sportive lui prodigue en effet cette particularité qu’on peut passer partout avec un VTT. On trouve une large plage de vitesses, jusqu’à 30 (3 x 10), des freins soit à patins, soit à disque. La plupart des VTT d’aujourd’hui sont équipés d’une fourche télescopique pour plus de confort mais on en trouve encore beaucoup d’occasion avec une fourche fixe. Le poids varie en fonction de l’équipement (et du prix!) entre 12 et 18 kilos.

    Sous-familles : vélo de descente, trial, freestyle

    VTT Moderne

    VTT Vintage
  • Vélo de route : les vélos de route s’apparentent à ceux qu’on voit défiler dans le Tour de France. L’usage de ce type de vélo est donc la route et uniquement la route. La position est très sportive dans un esprit de recherche d’aérodynamisme. Ces vélos sont généralement équipés de freins à patins et d’une plage de vitesses située entre 14 et 22. Le poids du vélo et sa roulabilité (vélocité dûe à ses pneus fins et grandes roues) sont ses principaux avantages : à partir de 7kg pour du carbone, jusqu’à une 15 kilos pour les plus anciens en acier. Ces vélos sont actuellement sur le retour, lubie des hipsters qui dépensent des sommes considérables pour des vélos de route vintage.

Vélo de route moderne
Vélo de route vintage

Il existe encore bien des spécificités de vélos, les pliants, les BMX, les randonneuses, mais l’essentiel est là.

Et les vélos électriques dans tout ça ?

Cela ne vous aura pas échappé, on voit dans les rues depuis quelques années des vélos équipés de moteurs électriques. Ce n’est pas à proprement parlé un type de vélo puisque dans l’absolu, tous les types de vélos peuvent être équipés d’une assistance électrique. Car oui, il s’agit bien d’une assistance et non d’un moteur autonome. Le moteur se déclenche à votre guise lorsque vous pédalez, et vient assister votre effort. Très pratique dans les villes avec côtes ou environs vallonnés, les VAE voient actuellement leur nombre croître de manière impressionnante, aussi bien auprès des personnes âgées qui continuent ainsi leur carrière vélocipédique qu’auprès des jeunes cadres qui ne peuvent arriver « en sueur » au travail.

Vélo à assistance électrique (VAE)

La semaine prochaine, on vous expliquera comment et où acquérir son vélo, car il existe bien d’autres possibilités que d’aller dans le magasin que tout le monde connaît. Profitez en pour fouiller la toile et regarder différents modèles des familles de vélos présentés ici, cela vous permettra de vous familiariser et d’avoir une première idée sur quel type de vélo vous intéresse.

Et plus si affinités :

http://fr.wikipedia.org/wiki/Vélo

Commentaires

commentaires

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.