Prison au-delà des murs : exposer le grand enfermement

La prison, une peine juste pour certains, trop douce pour d’autres … Mais que sait-on réellement de cet enfermement ? Peut-on en cerner les enjeux sans l’avoir subi ? C’est ce à quoi l’exposition Prison au-delà des murs cherche à répondre.

Orchestré par le Musée des Confluences de Lyon, ce parcours après avoir évoqué l’émergence du milieu pénitentiaire européen, aborde la réalité de l’univers carcéral enter règles, transgressions, rapports de force, survie quotidienne … Suicide, évasion, mutinerie sont aussi abordés comme des moyens d’échapper à la réclusion. De même les processus de réinsertion.

Il ne s’agit pas de juger, mais de partager, et de donner à comprendre. 160 objets et œuvres participent de cet exposé, prêtés par le Musée international de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge, des établissements pénitentiaires, l’École Nationale Supérieure de Police … ajoutons-y des témoignages audio et vidéo, répartis dans la scénographie de Tristan Kobler qui imite ici une geôle moderne.

Tout est fait pour expliciter la notion de punir, la création architecturale de l’espace prison, le quotidien du détenu contraint dans un lieu clos à l’inactivité, à l’isolement, sa marge de révolte, les alternatives envisageables. Des théâtres optiques permettent de s’immerger dans cette atmosphère, de la ressentir un bref instant et d’en mesurer l’impact.

Et plus si affinités

http://www.museedesconfluences.fr/fr/evenements/prison-au-del%C3%A0-des-murs