Printemps de Bourges 2011 Part 16 : Turnsteak, autopsie d’un live en Découverte

Hier nous abordions Bourges la belle du point de vue stratégique des bookers d’AVB? qui venaient y droper le live de leurs artistes, j’ai nommé les Turnsteak, fraîchement adoubés Découvertes du Printemps de Bourges 2011 en section Electro pour la région Picardie.

« Rien ne vaut un bon live » nous disait Merryl, l’administratrice de l’agence. Eh bien nous vous laissons en juger par vous même … voici les Turnsteak mettant le feu à leurs platines pendant un passage fort remarqué au 22 :

Convaincant, non ? Pas besoin de vous faire un dessin, ce sont des bons, des très bons même. Ironie de l’histoire, nous les avions passés au crible de nos questions en début d’année (mon premier mail de demande d’ITW de 2011 a été pour eux) : un reportage prophétique puisque nos duettistes se retrouvaient propulsés Découvertes quelques semaines plus tard.

Ne mettons pas cela sur le compte de notre prose mais sur la qualité de leur prestation et la discipline de leur travail. Car il en a fallu du boulot pour en arriver aux planches du 22. Du boulot, de l’organisation, de la volonté, de la régularité. Autant vous le dire tout de suite : être Découverte, ça se bûche et pas qu’un peu. Rappelez-vous notre rencontre avec Aurélie, administratrice de Tagada Tsoin Tsoin, l’antenne lyonnaise en charge de traquer les jeunes talents : elle avait été très claire en ce qui concerne les codes de sélection.

Eh bien les Turn Steak nous donnent ici l’occasion d’explorer ces codes vécus du point de vue des artistes. Des artistes préparés, encadrés, épaulés et qui ont su préparer leur examen de passage avec brio, comme nous l’explique FX, l’un des deux musiciens, dans un discours à la fois enthousiaste et précis, où il aborde méthodiquement toutes les facettes de ce training digne des maîtres Jedi :

La com’ d’un côté, la partie technique de l’autre, la logistique transport, le set, … rien n’est laissé au hasard pas même le mental. Eh oui, tout se prépare pour aller à Bourges, et pas seulement les bagages. Il n’est pas exagéré donc d’affirmer que les artistes s’entraînent comme des athlètes, et s’ils ne vont pas courir leur cross matinal, ils ont néanmoins intérêt à avoir un moral de champion pour assumer les différentes tâches qui les attendent. FX nous les a décrites mais il convient de les fixer en images bien plus partantes que de longues descriptions :

La constitution d’une team qui tienne la route et dont voici la composition :

* FX // Dams –) musiciens
* Julien Appert: Live audio visuel
* Poux Adrien : Captation vidéo
* Labbé Cedric- régisseur général
* Moritz Ben- ingé son
* Xkuz- Graphiste

le tout complété de la street team (kéké, Dju, Gaëlle, Émeline,  David…), des membres du Patch (l’antenne Découvertes Picardie) et des AVB?

Les supports de com’

Charte graphique, déclinaison sous différentes formes, et qui accroche l’attention tant qu’à faire, d’où les fameux préservatifs goût steak …

L’affichage

Eh ouais on peut être Découvertes et s’y coller quand même, y a pas de raison …

La séance de graff

… histoire de marquer les esprits des festivaliers et de s’aérer cinq minutes.

La conférence de presse

… où on répond aux salves de questions de différents journalistes particulièrement opinîatres.

L’interview

… où on répond aux salves de questions d’un seul journaliste particulièrement opîniatre.

Le live

… le grand moment, 30 minutes sur lequel va se jouer une carrière, une vie.

Nous vous l’avions dit, Bourges, ça n’est pas une partie de campagne … et il vaut mieux éviter d’y aller en touriste …

Merci aux Trun Steak qui ont répondu à nos questions, et autorisé gentiment à utiliser les photos et la vidéo de leur live, et se sont bien pris la tête à me transmettre des fichiers que je pouvais ouvrir, merci, merci …

Article réalisé en collaboration : The ARTchemists / Free Landz

Texte : Delphine NeimonThe ARTchemists

Interview : Delphine Neimon The ARTchemists – Sylvain Ortega Free Landz

 

Commentaires

commentaires

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.