Pol Roger : champagne pour gentlemen

Mais les dames peuvent en boire aussi, du moins nous ne nous en sommes pas privées, lorsque l’élégante bouteille de Brut réserve Pol Roger est arrivée dans nos locaux pour test. 160 ans de savoir faire, adoubés par la reine Elisabeth II et Winston Churchill, ça ne se néglige pas , ça se savoure et avec respect.

C’est du reste un breuvage résolument racé que nous découvrons dans la fulgurance des bulles qui pétillent, élégamment doré mais avec du corps, une tenue évidente. Socle de cette alchimie, l’alliage de trois cépages : pinot noir, pinot meunier, chardonnay, issus de 30 crus répartis entre les régions de Reims et d’Epernay.

Le premier apporte la charpente, la colonne vertébrale du vin, le second le revêt de souplesse et de fraîcheur, le troisième assure la légèreté, le parfum. Le Brut Réserve que nous dégustons se distingue, après quatre années à mûrir en cave, par son équilibre, son énergie.

Il n’a pourtant rien d’agressif ni d’exubérant et c’est ce qui fait son charme. Fruité sans ostentation, distingué mais discret, j’oserais même dire diplomatique, il s’adapte à tous les palais, toutes les papilles, les flatte sans les offenser.

Ainsi il s’accorde avec toutes les circonstances, repas amoureux, agapes de fin d’année, cocktail … ou juste pour le plaisir d’une parenthèse enchantée, pour un bonheur éphémère mais assuré. A n’en pas douter, le savoir faire de la maison fondée en 1849 parle ici dans toute sa subtilité et sa pertinence.

Bref nous ne pouvons que vous le conseiller, en ajoutant bien sûr la formule consacrée : à consommer avec modération. Mais vu la qualité du produit, ce serait péché que d’en abuser, d’en boire à foison. Ce liquide se déguste, illustrant à merveille le credo qui nous est cher : « Moins mais mieux ».

Et plus si affinités

https://www.polroger.com

Commentaires

commentaires

Laisser un commentaire