Poison : une exposition pour mieux comprendre

Ceux qui lisent Shakespeare le savent : le poison c’est pas top. Dixit Hamlet senior soit disant foudroyé dans son sommeil par un serpent, en fait son frangin qui en profite pour lui piquer sa couronne, son trône et sa bonne femme … un frangin qui forge ce mensonge en toute connaissance de cause. La Nature en la matière est prolixe et inventive. Il suffit de visiter l’exposition Poison pour s’en convaincre.

Proposée par le Palais de la Découverte, cette manifestation met en évidence une trentaine d’espèces, serpent, araignées, grenouilles, lézards et autres bidules rampants, tous venimeux à mort. Et Universcience qui chapeaute le lieu de communiquer à qui mieux mieux sur la sécurité des vivarium, histoire de vendre le grand frisson à ses visiteurs. Bon on se doute bien que l’équipe en charge de ces charmantes bestioles ne va pas leur laisser la moindre chance de prendre la tangeante, au milieu des usagers.

Une fois le côté spectaculaire évacué, restent deux facteurs essentiels :

  • la compréhension du phénomène venimeux et son utilisation dans le milieu médical et scientifique
  • la grande beauté de ces espèces dont certains spécimen sont de véritables dandies.

Présentés dans un décor inspiré de leur environnement naturel, nos vénéneux élégants prouvent une fois de plus que dame Nature est bien faite, alliant efficacité et esthétique dans un parfait cocktail létal.

Alors que tous, nous fouettons grave devant le délitement annoncé de l’écosystème, cette visite devrait nous rappeler l’incroyable faculté d’adaptation et de défense du processus de vie, et que la nature, toujours, reprend ses droits, au besoin par la force.

Et plus si affinités

http://www.palais-decouverte.fr/fr/au-programme/expositions-temporaires/poison/

Commentaires

commentaires

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.