Picasso et la bande dessinée : briser les barrières

Le saviez-vous ? La bande dessinée moderne a émergé aux USA à la fin du XIXeme siècle ; au même moment, Picasso peignait ses premières toiles. La coïncidence n’a pas échappé à Vincent Bernière et Johan Popelard, commissaires de l’exposition Picasso et la bande dessinée, qui ont voulu explorer ce surprenant parallèle.

Car le 9eme art a beaucoup puisé dans l’œuvre du maître, qui était lui-même un lecteur de bande dessinée assidu. Comment les deux univers se sont-ils pénétrés ? En quoi les tableaux de Picasso sont-ils imprégnés des techniques des comics ? Comment le peintre est-il devenu un héros de BD, auquel des pointures comme Gotlib ou Reiser ont rendu hommage ?

A lire également :  Télévision / La femme qui pleure au chapeau rouge : Picasso en téléfilm … Dora Maar en héroïne ?

La mise en regard est d’autant plus intéressante qu’elle brise les barrières entre les genres et les supports. Il s’agit d’interroger le lien entre image et narration, la liberté d’inspiration autorisée par le surréalisme, la manière dont Picasso a puisé dans la culture populaire pour l’influencer’ en retour. C’est ici l’occasion de saisir l’éclectisme du peintre, et l’impact puissant qu’il a eu dans l’inconscient collectif.

Et plus si affinités

https://www.museepicassoparis.fr/fr/picasso-et-la-bande-dessinee