Musée Fabre – L’art et la matière : sculpter c’est toucher !

Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterPin on PinterestShare on LinkedInShare on RedditShare on TumblrBuffer this pageShare on StumbleUponEmail this to someonePrint this page

Eh oui, sculpter, c’est toucher ! Une évidence ? Pas si sûr quand dans tous les musées de France, de Navarre et d’ailleurs, on se doit de « regarder avec les yeux », à juste titre du reste, les visiteurs sont si maladroits, ces œuvres si fragiles. Ces œuvres justement, que des artistes ont façonné à main nue, saisissant la matière, la combattant vigoureusement pour certains, avec douceur et tendresse pour d’autres. Et quelle matière ! La pierre, le marbre, le grès ou le granit, durs, tranchants, indomptables, imposants … après la glaise et l’argile qu’on modèle aisément pour créer une ébauche, quelle différence !

Le spectateur demeure en retrait, ignorant tout de cette alchimie … et c’est bien dommage, car pour découvrir vraiment une sculpture, il faut la sentir, la caresser, cesser un temps de la contempler pour juste la parcourir des doigts. Désireux d’offrir cette expérience à son public le Musée Fabre de Montpellier initie l’exposition L’art et la matière. Un parcours à vivre paupières closes et paumes tendues : en offrandes des répliques de statues célèbres, qui révèlent leur texture, leur épaisseur, leur volume.

En parallèle, on découvre les différentes techniques de taille, les outils et les matériaux, l’esthétique, qui évolue avec les siècles et les tendances. On pourrait penser cette manifestation dédiée aux enfants, mais les adultes ont beaucoup à y apprendre, au fil de ce parcours si bien pensé, ludique et interactif, qui mériterait de passer au stade d’exposition permanente.

Et plus si affinités

http://museefabre.montpellier3m.fr/EXPOSITIONS/L_art_et_la_matiere

Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterPin on PinterestShare on LinkedInShare on RedditShare on TumblrBuffer this pageShare on StumbleUponEmail this to someonePrint this page

Commentaires

commentaires

Laisser un commentaire