Les Dilettantes : un bookbag à l’épaule !

Décidément la récupération et le détournement d’objets font les beaux jours de la mode. Après les paires de lunettes vintage rénovées de Lunetist, arrêtons-nous sur Les Dilettantes et leur univers littéraire fashion.

Avec à la clé un concept aussi évident qu’efficace : chiner des beaux livres, les évider, en faire des pochettes ou des sacs à main originaux et d’une rare élégance. Esprit minaudière, quand tu nous tiens … et que tu croises la route de la bibliophilie ?

A l’origine des Dilettantes, Blanche qui façonne son premier modèle en 2015, s’inspirant en cela de la boite en trompe l’œil offerte par sa grand-mère : trois livres factices empilés contenant un ensemble de verres à dégustation.

Trois ans plus tard, Les Dilettantes vont leur chemin, s’adressant aux amatrices de beaux ouvrages de collection comme aux fashionistas en quête de singularité, de créations uniques. Créés à la main, les modèles sont uniques, adaptables.

On peut en choisir le titre, les faire équiper de compartiments, de miroirs, éventuellement métamorphoser un ouvrage qu’on chérit particulièrement, un livre de chevet auquel on veut prêter une seconde vie. Le budget ? 100 euros environ et l’occasion d’acquérir un objet beau et baroque, qui allie esthétique, littérature et tendance.

Et plus si affinités

https://www.lesdilettantes-paris.com/

Commentaires

commentaires

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.