Les Barrocks… And Roll !

L’association « Les Barrocks » sévit sur la scène rock parisienne depuis 1984 alors autant vous dire qu’ils ont vu défiler pas mal de monde… Par exemple dans les années 1994-95 ils ont permis à Lofofora, No One is Innocent ou encore Mano Negra de jouer. Et juste avant Pâques, dimanche 08 avril dernier, ces activistes souterrains ont remis le couvert avec une soirée en trois parties dans la salle fort sympathique des Combustibles.

Soit en début de soirée Les Terribles groupe yéyé rock parisien suivi des belges Nervous Shakes et des anglais The Mobbs.

Les Terribles sont 5, avec entre autre Rudie au chant et Yvan, accessoirement patron du Born Bad (boutique rock ‘n’ roll et vinyles pour les afficionados parisiens), à la basse. Ils jouent une dizaine de titres dont la reprise francisée des Kinks « La Nuit Le Jour », le public rock’n’roll est motivé et le sous-sol des Combustibles vibrent au rythme du clavier et des guitares de ce vieux groupe ! Je ne peux que vous recommander d’aller les voir et de les écouter, ils repassent d’ailleurs aux Combustibles le 30 mai !

Les Terribles

Les Terribles, j’étais déjà conquise avant de les voir donc pas de grosse surprise mais un bon moment rock ‘n’ roll en ce dimanche soir ! Alors première belle découverte ce soir : les belges de Nervous Shakes. Ils sont 4 et leur son définitivement oldschool achève de retourner la salle. Il est 22h un petit pogo débute devant la scène et la température des Combustibles monte de quelques degrés. Après une demi-heure à twister et à regarder le chanteur en furie donner toute sa voix il est temps de prendre une pause Heineken.

The Mobbs

Vers 23h The Mobbs s’installent et cette soirée achève de se placer sous le signe des bonnes découvertes. Ce trio fou ne discontinue pas de la tonalité rock’n’roll de la soirée, leur son garage-rock nous remmène dans l’Angleterre de Brighton où les gangs se battaient au bord de la plage. Le chanteur/guitariste et le bassiste ne renient pas leurs origines britanniques tant par leurs tenues que par leur capacité à vider leurs verres de bière en même temps qu’ils jouent ! Ils terminent par une reprise plus ou moins identifiable de « Hound Dog » après avoir été massivement rappelés par le public qui avait lancé un pogo général dans la cave des Combustibles.

A minuit je sors de la soirée en ayant découvert deux groupes géniaux, une salle plus que sympathique et en ayant eu la confirmation que Les Terribles valent vraiment le détour !

Galerie Filckr :

Les Terribles : http://www.flickr.com/photos/38012720@N02/sets/72157629561578690/

Nervous Shakes : http://www.flickr.com/photos/38012720@N02/sets/72157629925900437/

The Mobbshttp://www.flickr.com/photos/38012720@N02/sets/72157629561805854/

Et plus si affinités :

http://les.barrocks.free.fr/

https://www.facebook.com/THEMOBBSuk

https://www.facebook.com/pages/Nervous-Shakes/109670909143877

https://www.facebook.com/pages/Les-Terribles/198138653545971

Commentaires

commentaires

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.