Le Musée du Parfum : quand Fragonard retrace des siècles de séduction olfactive

20150912_130327

Ce fut tout d’abord un manège à vélo et un théâtre. Aujourd’hui les sous sols du 3-5 square de l’Opéra accueillent le musée du parfum Fragonard. Non pas Fragonard le peintre, mais Fragonard le parfumeur, bien que l’entreprise construite par Eugène Fuch à la fin des années 20 ait adopté le célèbre patronyme en hommage au grand artiste et à l’élégance féminine que ses tableaux illustrent.

20150912_124425

Depuis ces temps, c’est une histoire de passion autant qu’une réussite économique. Tandis que la gamme se diversifie et que les points de vente sont inaugurés partout dans le monde, Fragonard acquiert œuvres et accessoires rattachés à l’univers des fragrances. C’est une partie de ce patrimoine que nous découvrons dans l’enceinte du musée, selon un parcours orchestré par l’architecte François Muracciole et le scénographe Jean-Dominique Secondi.

12003914_10153700224563854_559861551493851224_n
Flacons, pot-pourris, boîtes à senteur, pomanders XVIIème siècle / XVIIIème siècle – Crédit Photo Benjamin Chelly

Comment élabore-t-on un parfum ? Quels sont les produits de base ? Quelle est la manière de procéder ? Qu’est-ce qu’un nez ? Comment l’usage du parfum a-t-il évolué au travers des époques et des civilisations ? Étape par étape nous découvrons cet univers, ses règles, sa logique et la source d’inspiration qu’il fut pour les artistes.

12006264_10153700221368854_3443836302326570412_n
Vitrine flacons et nécessaires XVIIIème / XIX siècle – Crédit Photo Benjamin Chelly

Outre les variantes olfactives de l’orgue à parfum et la multitude d’accessoires précieux destinés à la beauté des dames comme à la toilette des messieurs, on appréciera la collection de flacons et d’étiquettes qui témoignent des progrès du packaging et de son impact sur la perception du produit. Signe de distinction, le parfum se révèle ici comme un enjeu commercial qui ne tolère aucune faute de goût.

11987185_10153700221618854_7649936173333718561_n
Ancien Orgue du Parfumeur – Crédit Photo Benjamin Chelly

Et plus si affinités

http://www.fragonard.com

Commentaires

commentaires

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.