L’actu trucmuche de Tata Dedel en mode licorne !

Mais qu’est-ce que c’est encore que ce machin-là ? Ouais, j’avoue, de prime abord, ça peut sembler un brin exagéré, mais attendez que je vous explique le pourquoi du comment.

L’actu ?

The ARTchemists va bientôt souffler ses 10 chandelles (putain, 10 ans, la vache, ça nous rajeunit pas …). Chez nous, on parle de bouquins, de ciné, de spectacles, de musique, de mode … et pourquoi pas d’actus ? Une petite revue de presse ciblant des news rapido, histoire de renifler la tendance, de voir comment la planète culture évolue, comment art, société et économie se croisent, fusionnent et si ça donne de beaux enfants ?

L’actu trucmuche ?

Trucmuche … bon il faut bien reconnaître que le présent ne nous épargne guère, et qu’en prime l’info déborde quotidiennement comme du lait sur le feu. Je ne sais pas, vous, mais quand au petit matin, je scrolle mes réseaux sociaux, j’ai le tournis et un peu l’impression de fouiller dans un fourre-tout rempli d’objets hétéroclites mêlés de purin … autant en sortir les deux trois pépites qui peuvent éventuellement valoir le coup ? Et de se marrer un peu au passage en décortiquant tout ça ?

L’actu trucmuche de Tata Dedel ?

Bon alors là, arrêtez de vous bidonner, je vous sors le grand jeu. Tata Dedel, donc. Mon nom de code de communicante. Le patronyme affectueux dont mes étudiants m’ont affublée au fil des cours de rédactionnel et de culture pro, entre exploration du web, ciblage de sujet et conseils d’écriture. Une appellation conquise de haute lutte, et dont je suis fière car elle traduit la bienveillance, le bon sens et les valeurs d’équilibre et d’ouverture d’esprit que je tente modestement d’insuffler dans mes ateliers. Et si en prime, j’arrive à leur transmettre deux-trois fondamentaux, à mes kids, bah j’ai gagné ma journée.

L’actu trucmuche de Tata Dedel en mode licorne ?

Ah majestueuse licorne, légendaire créature toute de puissance et de justice, pure et droite, protectrice … Te voici désormais réduite au rang d’égérie fadement startupesque, de symbole de la communication qui alterne poudre aux yeux, prouts arc-en-ciel et cacas paillettes. Une paire de chaussons pour gamin, un pyjama cheap en moumoute rose, une peluche kawai … Quelle pitié ! La communauté LGBT t’a redonné bien des couleurs …

Mais ici, je te cite et te revendique comme la figure tutélaire que tu fus jadis, équité, lucidité, sagesse … et prise de recul. Un luxe que FOMO et infobésité ne nous autorisent plus. Eh bien, fuck off, comme je le dis à tous mes étudiants, éveillons la licorne qui sommeille en chacun de nous, pour redevenir sains d’esprit et de création. Le mode licorne, c’est ça : posé mais dynamique, culture générale en plein, revenir aux fondamentaux, ouvrir des bouquins, être curieux et alerte, cultiver l’esprit d’analyse, la critique constructive …

Une licorne nommée Pasteur ?

Et préférer la recherche à la veille. La veille c’est bien, super chouette, structuré … mais cela demeure, merci Larousse le « fait de ne pas dormir aux heures généralement consacrées au sommeil ». Pour au choix surveiller du haut des créneaux de son château l’approche d’ennemis, faire une teuf de tous les diables en rave party (enfin quand on pouvait encore) ou gérer une enième insomnie, que même avec Mister Xanax on arrive plus à pioncer. Ou alors c’est qu’on est charrette sur la campagne de comm’ qu’on aurait dû livrer clé en main au client il y a bien cinq jours, mais vu qu’il change le brief toutes les 48 heures et que le stagiaire est une brêle, bah on rame, on rame …

Dans tous les cas, la veille suppose un petit côté passif et morose … qu’on ne trouve plus dans la recherche, mes p’tits cœurs ! La recherche ! L’investigation ! L’enquête ! Se poser les bonnes questions, passer d’une info à une autre, vérifier, recouper, réfléchir ! Imaginer, conceptualiser ! Pasteur, Sherlock Holmes, James Bond ! Ah ça, ça a de la classe ! Ça sent la prise de lead ! Être un limier plutôt qu’un guetteur, observer, scruter, vérifier, questionner …

Bon, assez parlé … on se lance ?

PS : j’ai fait ma geek communicante, j’ai demandé sur Facebook si vous préfériez article ou podcast. Bien évidemment, c’est parti dans tous les sens. Du coup on va régler le problème. Je vais faire l’un et l’autre, quand j’ai le temps, puis selon l’inspiration, soit je rédigerai, soit je vous saoulerai en vocal avec mes conneries. C’est pas beau, la vie ?