Exposition Femmes berbères du Maroc : mise en valeur du patrimoine amazigh

Pour sa 21eme exposition, la Fondation Pierre Bergé – Yves Saint Laurent a choisi de mettre en avant la richesse du patrimoine berbère, et plus spécifiquement des femmes de cette ethnie qui en sont les garantes et les vecteurs de transmission.

Transmission du verbe et des techniques, qu’il s’agisse du tissage ou de la poterie, des bijoux, des coiffures, des accessoires de beauté : c’est tout un mode de vie qui apparaît ici dans un complet raffinement, un art consommé de l’ornement codifié et symbolique. Parures, étoffes, objets, extraits du musée berbère du jardin Majorelle à Marrakech, du musée du quai Branly et de collections particulières, prennent corps au travers des photos et des peintures qui leur font écho.

En arrière plan et comme un fil rouge, c’est une des cultures ancestrales de l’Afrique du Nord que nous découvrons, développée des côtes atlantiques du Maroc jusqu’aux confins du Maghreb oriental et de l’Égypte, présente malgré les conquêtes romaine, arabe, française ou espagnole, enrichie par ces mixités sans pour autant en être menacée. Et un enjeu diplomatique de taille avec la reconnaissance de cette culture par le royaume du Maroc comme l’un de ses berceaux, la source de sa prodigieuse mixité, un patrimoine commun à tous les marocains.

  Et plus si affinités http://www.fondation-pb-ysl.net/fr/Femmes-berberes-du-Maroc-707.html

Commentaires

commentaires

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.