Equation(s) de(sign) 2015: du nouveau pour la créativité française

Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterPin on PinterestShare on LinkedInShare on RedditShare on TumblrBuffer this pageShare on StumbleUponEmail this to someonePrint this page

Observeur_6

Bon c’est un fait, le design n’est pas qu’un effet de mode, mais un mode de vie. Il intervient dans le processus de créativité pour modeler les trouvailles scientifiques et en faire des objets usuels qui facilitent le quotidien. C’est du moins le sujet traité par l’exposition Invention/ Design du musée des Arts et Métiers, qui met en parallèle les progrès techniques et leur application stylistique au travers du temps.

Or ce processus mérite d’être creusé et questionné du point de vue de la méthode ; c’est l’objectif de Equation(s) De(sign) orchestré par l’Observeur du Design à la Cité des Sciences et de l’Industrie. Élaboré en 1999 par l’Agence pour la Promotion de la Création Industrielle afin de valoriser les relations entretenues entre le designer et l’entreprise dans le processus d’innovation technique, ce label vise à mettre en lumière les créations annuelles les plus pertinentes à ce sujet.

Observeur_4

Sa 15eme édition interroge les différents angles d’attaque dont le designer doit tenir compte pour œuvrer : interaction, observation, ergonomie, fonctionnalité, forme, matière, environnement, assemblage, pris, fab lab … ces libellés en disent longs sur les nouveaux enjeux de la production, en impliquant par exemple la question de la fabrication participative et du développement durable.

Électroménager, mobilier, accessoires, sport, éclairage, outillage, chirurgie, santé, … les modèles sélectionnés pour cette année sont surprenants d’une part car ils témoignent de nouvelles problématiques en matière d’équipement, d’autre part car ils découlent d’une observation pertinente des besoins. Isoloir portatif, aménagement de chambre pour personnes âgées, détecteurs de fumée, applications en tous genres, … le design transparaît non plus comme une recherche du luxe et de l’esthétique, mais comme une démarche à la fois sociale et humaniste.

46522e7b6e8eb8cb9cd3e92c323669

Les modèles choisis sont donc exposés à la Cité des sciences et de l’industrie, et explicités sur le site web de l’APCI. l’ensemble est édifiant et mérite d’être suivi au long court pour se tenir informé des progrès et des trouvailles effectuées en la matière, tout en prenant conscience des richesses générées par ces créatifs français qui ajoutent ainsi leur pierre à la vigueur de notre industrie. Preuve qu’il faut soutenir les initiatives de ce genre car elles constituent le point de départ de nouvelles entreprises.

Et plus si affinités

http://www.cite-sciences.fr/fr/au-programme/expos-temporaires/observeur-du-design-2015/

http://www.apci.asso.fr/realisations/11/edition/2015

Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterPin on PinterestShare on LinkedInShare on RedditShare on TumblrBuffer this pageShare on StumbleUponEmail this to someonePrint this page

Commentaires

commentaires

Laisser un commentaire