Le Corps en Mouvement – Danse au musée : autopsie d’une mission artistique à la Petite Galerie du Louvre

Tandis que les manifestations comme Mouvement (capturé) se multiplient pour interroger le lien entre danse et art, La Petite Galerie du Louvre propose de revenir à l’essence même de cette quête avec l’exposition Le Corps en Mouvement. Comment au travers du temps les artistes ont-ils appréhendé le geste, l’ont-ils restituer ? Quelles problématiques ont-ils dû affronter pour y parvenir ? Avec quel succès ?

En convoquant quelques 70 productions artistiques qui ont jalonné notre Histoire, ce parcours explicite l’effort du créateur qui veut saisir les différentes impulsions du corps, son élan mais aussi les émotions qui impactent le visage et les attitudes. L’analyse aboutit à un croisement quand les œuvres picturales et sculpturales par un juste retour des choses commencent à influencer l’art du geste et la chorégraphie contemporaine, à l’heure des Loïe Fuller et Nijinski.

L’interaction est évidente … de même la volonté pédagogique de cette exposition qui tend à éduquer le regard et les consciences des visiteurs ; c’est là la fonction de la Petite Galerie, qui pour sa deuxième intervention implique le chorégraphe Benjamin Millepied, en charge du commissariat de l’événement ainsi que Jean-Luc Martinez, président-directeur du musée du Louvre.

Voici qui ajoute une pierre de plus à un édifice culturel en évolution ; nous avons déjà mesuré la place grandissante de l’expression corporelle et du geste dansé au coeur de monuments historiques qui cherchent à reprendre souffle et vie, en dehors de leur lourde fonction patrimoniale. Le Corps en Mouvement ajoute du sens à cette démarche nécessaire de transversalité des disciplines.

Et plus si affinités

http://www.louvre.fr/expositions/corps-en-mouvementla-danse-au-musee

http://petitegalerie.louvre.fr/?

Enregistrer

Commentaires

commentaires

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.