Agents très spéciaux – Code U.N.C.L.E. : mes espions bien aimés

 poster

De nouveau une séance de rattrapage cinématographique au programme de notre rubrique 7eme art, avec cette fois-ci la focale serrée sur Agents très spéciaux – Code U.N.C.L.E. réalisé par le très inspiré Guy Ritchie. Après les deux opus consacrés à Sherlock Holmes, le cinéaste quitte le genre policier mais pas l’esprit aventureux avec un film dédié au monde de l’espionnage.

Nous voici donc en pleine Guerre Froide : l’anglais Napoleon Solo, recruté par la CIA, et le russe Illya Kuryakin, affilié au KGB, sont contraints de collaborer pour stopper les méfaits d’un complot fasciste visant à user de la bombe atomique. A leurs côté une jeune allemande, fille d’un ancien savant nazi disparu, qui les aide dans leur quête. Une trame simple donc et l’astuce classique du duo antagoniste comme principal ressort de l’intrigue, assorti de la belle à séduire. Tout pour produire une mixture réchauffée et sans grande saveur, construite à partir d’une série télé à succès dans les 60’s.

AGENTS-TRES-SPECIAUX-CODE-U-N-C-L-E-PHOTO1

C’est sans compter sur Guy Ritchie aux fourneaux, épaulé par le scénariste/producteur Lionel Wigram. Le tandem a fait ses preuves sur les deux Sherlock Holmes. Ils remettent le couvert avec autant de brio dans ce récit trépident, et cela dés la séquence d’introduction, où Napoleon Solo exfiltre la belle Gaby Teller de Berlin Est lors d’une mémorable course poursuite en voiture. Passons sur les péripéties qui ne manquent guère, l’humour omniprésent, le talent des interprètes …

404880.jpg-r_640_600-b_1_D6D6D6-f_jpg-q_x-xxyxx

On apprécie surtout la nervosité de la caméra, le sens du mouvement, la qualité de l’image, ce côté vintage, l’élégance surtout de chaque plan. Le travail effectué sur les costumes, les accessoires, les voitures, la B.O., ravira les amateurs des 70’s, ainsi que ces panoramas italiens de toute beauté. Le divertissement est total, sans tomber dans les excès ou la lourdeur qu’engendre trop souvent l’évocation de cette période ambiguë.

539373.jpg-r_1280_720-f_jpg-q_x-xxyxx

Et plus si affinités

Découvrez en plus sur Agents très spéciaux en consultant la page que lui consacre le site de Warner Bros :

https://www.warnerbros.fr/articles/agents-tres-speciaux-code-uncle-fiche-detaillee

Commentaires

commentaires

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.