A l’avant garde : Young Chun, le faiseur de Lolita

Lunettes de soleil oversize aux montures de strass, bouche en cœur, lèvres pulpeuses, cheveux au vent et clope au poing … les pin up de Young Chun ont tout de la Lolita … à ceci près qu’elles ont le pupille trop dilatée pour être honnête.

Excitation de la jeunesse, trop plein de came, provo de la séduction en bouton … où ces jolies fleurs cachent-elles leurs épines ? Quel champignon secret les dévore de l’intérieur, tandis qu’elles s’oublient dans les psychotropes, l’alcool, la musique ou la mode ?

Trop pâles, trop efflanquées, rongées par l’anorexie, un flingue de temps à autre apparaît pour expliciter leur violence … auréolées de fleurs et de papillons, elles semblent chercher leur âme paumée, comme leur rouge à lèvres, au détour d’une soirée, d’une pyjama party …

Autre signe de leur malaise, la crispation des doigts sur le verre de cocktail, le pincement des narines, la pâleur de la carnation … une langue qui humecte la pulpe des lèvres … allumeuses, vampiriques … un fantasme de bébés sorcières ?

Et plus si affinités

https://www.youngchun.com/index.html

Commentaires

commentaires

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.