A l’avant-garde : Polly Tootal – Unkown Places

Des rues désertes, des usines vides, des maisons solitaires, … Polly Tootal photographie l’espace urbain comme s’il s’agissait d’un décor.

CF01354030x24IGRW
Polly Tootal – Unknown places

Faisceaux de lumières artificielles, néons sans âme, brume matinale, soleil froid, … la photographe anglaise explore les mutations du patrimoine industriel britannique. La brique, le béton, l’acier, laissés pour compte, qui reviennent doucement à la vie au gré des programmes de réhabilitation.

Son objectif dévoile la part d’irréel, d’onirique, d’étrange te de légèrement menaçant qui se cache dans des paysages quotidiens, que nous traversons sans même plus les observer.Des maisons de poupées, des maquettes, une ville factice, d’où l’humain est banni ?

Le malaise le dispute à la surprise, devant ces clichés post apocalyptiques, où toute trace d’humanité a disparu pour ne laisser que les angles et la géométrie de l’habitat, en opposition à la nature qui guette, prête à reprendre ses droits.

Et plus si affinités

Pour en savoir plus sur le travail de Polly Tootal, suivez le lien.

Commentaires

commentaires

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.