A l’avant-garde : Guido Mocafino – Atheris squamigera

Ces dragons aux écailles chamarrées qui nouent leurs anneaux en majestueuses boucles sont des vipères africaines. Venimeuses.

On imagine déjà l’ambiance sur le plateau de shooting. Et on s’interroge sur la manière dont ont été positionnés les sinueux modèles. Car c’est pourtant d’une main sûre et avec une perception unique, un amour évident de ces créatures que Guido Mocafino les a photographiés. Patient, calme, observateur.

Guidé par l’esprit de M.C. Escher et Giovanni Battista Piranese, l’artiste saisit ces labyrinthes lovés dans leur isolement de bêtes immondes et splendides. Il s’en est fait une spécialité et ses séries de portraits reptiliens sont de pures merveilles qui interrogent les mystères esthétiques de la nature.

On dit les serpents fascinants. On sait maintenant que c’est vrai.

Et plus si affinités

http://www.guidomocafico.com/p.html

Commentaires

commentaires

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.