A l’avant-garde : Chris Morin Eitner – Once upon a time tomorrow

A l’heure du grand confinement, elles circulent sur la toile comme une évidence. Les jungles urbaines de Chris Morin Eitner s’enracinent soudain dans le réel, alors que les témoignages fleurissent d’animaux sauvages envahissant nos rues désertées par le COVID.

Voici pourtant plusieurs années que ce phtographe plasticien visionnaire travaille à la série intitulée

Once upon a time tomorrow : des paysages de grandes villes où dame Nature a repris ses droits. Des hauts lieux du patrimoine mondial, des sites touristiques ancrés dans la conscience humaine, noyés dans une végétation luxuriante, traversés d’animaux exotiques.

Une reconquête prémonitoire, semble-t-il, là où il s’agissait à l’origine d’un rêve d’artiste doublé d’une fable écologique. On appréciera la qualité des compositions, leur vitalité, leur exubérance … les rues seront-elles à ce point transformées quand enfin nous ressortirons ? Y aurons-nous encore une place ? Et le coeur de dévaster ce foisonnement ?

Et plus si affinités

http://www.morin-eitner.com/?fbclid=IwAR3kV1Jeb22s2vnXPzIu5nuBaJFldMFTUdnC7571xf5AwBOrIGeVbTPUV-Y