A l’avant-garde : Catherine Hachon – Aquarelles

La dame s’est illustrée d’abord dans la peinture à l’huile, une matière épaisse, colorée qu’elle applique comme une mixture, un onguent.

Délaissant les lourdeurs de ce matériau, c’est dans l’aquarelle qu’elle exprime l’étrange féminité. Aériennes autant qu’aquatiques, les auréoles brumeuses qu’elle dilue dans la toile de papier prennent la forme de bulles, de cellules, d’alvéoles.

La vie en marche ? Ou la conscience qui doucement émerge ? On s’interroge devant le mauve subtil, l’ocre discret, le gris velouté. On pense aux suaires miraculés, à ces linges sacrés qui gardent intacte l’image des saints et des justes, aux langes qui enrobent les nourrissons venus trop tôt à la vie.

Fragiles de force,  puissants de volonté. Calmes de détermination.

 

Et plus si affinités

http://www.artmajeur.com/?go=artworks/display_mini_gallery&login=galerieduchapitre&mini_gallery_id=1383241

Commentaires

commentaires

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.