A l’avant garde : Alice Pegna – Ex Nihilo

Rien ne vient de rien … Avec Alice Pegna, la sentence latine d’Epicure « Ex nihilo nihil fit » s’inscrit au cœur d’une aventure design aussi forte qu’élégante. Plasticienne et architecte d’intérieure, la demoiselle s’inspire de cette réflexion sur la source de la matière pour créer des sculptures arachnides entre exosquelette, armure et ornement.

Robes, bijoux, tiares … chaque création est histoire de géométrie tri-dimensionnelle, d’équilibre des formes et des volumes, et d’audacieuse élégance des transparences et des proportions. Finesse du trait, fragilité perceptible des attaches, complexité des charpentes, pour un peu on évoquerait les œuvres en 3D, la magie des logiciels les plus élaborés, la conception par CNC …

Et pourtant … chacune de ces pièces magnifiques et épurées est faite … de spaghetti. Filaires, cassants, Alice Pegna les exfiltre des cuisines et de la culture traditionnelle de la pasta pour leur prêter une dimension mathématique qui évoque les utopies futuristes, les univers d’anticipation, et, reconnaissons-le, une féminité aristocratique, délicate et désincarnée autant qu’un jeu d’architectonique.

Et plus si affinités

https://www.alicepegna.com/

Commentaires

commentaires

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.