27 ans de repérage musical : Le Fair ne manque pas de flair !

pochette_cartonfair2016_hd-1200x1212

Enfin ! La très attendue sélection du FAIR 2017 vient de tomber : 3 Some Sisters, Johnny Mafia, Requin Chagrin, Adrien Soleiman, Clément Bazin, Fishbach, KillASon, Las Aves, Marietta, Marvin Jouno, Nusky & Vaati, O, Petit Biscuit, Pomme, Unno. Issus des quatre coins de l’Hexagone, les 15 heureux lauréats s’alignent sur la compil de présentation, qui illustre la nouvelle donne française en matière de rock /pop /rap/ electro/folk/chanson …

Ils rejoignent ainsi d’illustres prédécesseurs cités avec fierté sur le site web du dispositif : Les VRP, Les Thugs, NTM, Les Têtes Raides, IAM, The Little Rabbits, Elmer Food Beat, Zebda, Mano Solo, No One Is Innocent, Katerine, Miossec, Mathieu Boogaerts, Dionysos, Louise Attaque, M, Tahiti 80, La Rumeur, Agoria, Zenzilé, Ez3kiel, High Tone, Le Peuple de l’Herbe, Sanseverino, Alexis HK, La Caution, Stupeflip, Cali, Deportivo, Joseph d’Anvers, Pauline Croze, Florent Marchet, Nosfell, Anaïs, Bertrand Belin, Hocus Pocus, Arman Méliès, Renan Luce, Beat Assailant, Wax Tailor, Stuck In The Sound, La Canaille, Yelle, Caravan Palace, Ours, Cocoon, Moriarty, Alister, Carmen Maria Vega, Hugh Coltman, Naive New Beaters, Hindi Zahra, Jil Is Lucky, Orelsan, Pony Pony Run Run, Revolver, Sexy Sushi, Cascadeur, Chapelier Fou, Frànçois and The Atlas Mountains, L, Le Prince Miiaou, Lilly Wood & The Prick, Skip The Use, Twin Twin, Concrete Knives, La Femme, Laurent Lamarca, Lisa Portelli, The Shoes, Cabadzi, Christine and the Queens, Lescop, Mesparrow, Mina Tindle, Odezenne,Benjamin Clementine, Bigflo et Oli, Chassol, FAUVE≠, Maissiat, Feu! Chatterton, Radio Elvis, Fakear, Thylacine, Broken Back, Jain, Jeanne Added  …

Bref du lourd, du très lourd même, avec 422 artistes sélectionnés en 25 ans dont la plupart tournent désormais à l’international et font les beaux jours des festivals du monde entier. Ajoutons à cela (je cite toujours les stats du site) :

  • Plus de 120 nominations aux Victoires de la Musique d’artistes lauréats (depuis 1997)

  • Plus de 30 Victoires de la Musique (toutes catégories) d’artistes lauréats

  • 24 nominations et 3 lauréats au Prix Constantin

  • Plus de 20 millions d’albums vendus

  • Plus de 75.000 concerts.
 
 

Bref, en presque trois décennies, le FAIR n’a pas chômé, participant ainsi activement et a vec un sens certain du repérage à la bonne santé des musiques actuelles du pays. Bâtie en 1989, l’association a été impulsée par le Ministère de la Culture afin d’épauler de différentes façons les groupes en devenir. Aide financière, conseils en communication, en management, soutien à la professionnalisation et à la diffusion, l’assistance proposée ne s’adresse pas à des débutants et les critères de sélection du concours le rappellent fermement : sont admissibles les musiciens vivant sur le territoire, ayant déjà un pied dans le circuit (manager ou maison de diff), et un certain nombre de concerts à leur actif, inscrits à la SACEM et développant un projet de sortie d’album.

 Amateurs jouant de la flûte à bec dans votre chambre, vous êtes prévenus : le FAIR s’adresse aux artistes sérieux ayant déjà accumulé quelques preuves de leurs talents et de leur créativité, leur réelle volonté d’en découdre dans cet univers sans pitié, où les soi disant groupes du dimanche pullulent. N’est pas Led Zeppelin qui veut, la légende du rock aveugle facilement, le FAIR a donc pour objectif de donner l’élan nécessaire aux artistes de valeur afin de monter de division et amorcer une carrière digne de ce nom, en offrant une vitrine reconnue et fiable. Faites confiance aux jurés choisis chaque année parmi les membres de la profession pour opérer ce tri judicieux et flairer les têtes d’affiche de demain. Une première étape, ensuite tout reste à faire : « Loin d’être un concours de plus, le FAIR fait le pari que son travail ne s’arrête pas le soir de la sélection artistique mais qu’au contraire, à cet instant précis, il commence… ».

Gageons au vu des résultats cités plus haut qu’en l’état le FAIR ne manque ni de flair ni de pratique ni de réseau, soutenu qu’il est par la SACEM, le Bureau Export et une foultitude d’autres entreprises, institutions et média du secteur : il se situe ainsi de facto comme un activateur de talents mélodiques incontournable, un moteur indispensable de la scène française.

 

Et plus si affinités

http://lefair.org/

Commentaires

commentaires

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.