Pages Navigation Menu

Fuck da Pixel 2 : Squames et désespoirs culturels

« Hummm, on a déjà le second épisode dans les rails, ça va chanter ! » dixit Gaspard l’un des Oudéistes après publication du 1er épisode de la saga Fuck da Pixel.

Je confirme, à l’audition de la deuxième séquence, j’ai éclaté de rire surtout lorsque j’ai parcouru la série de titres proposés par la Oudéis team et que je me dois de vous communiquer parce que ça vaut quand même son pesant de cybercacahuètes :

« De l’esprit du psoriasis
ou
L’alibi culturel / Le marché du béton
ou
Squames et désespoirs culturels
ou
Réflexion personnelle relative aux politiques culturelles publiques ».

Vous savez désormais quel a été notre choix que nous assortirons du sous-titre « Réflexion personnelle relative aux politiques culturelles publiques ». Car après s’être interrogé sur la définition et l’historique des arts numériques, les oudéistes reviennent en force pour se concentrer sur la manière dont se répand cette nouvelle forme de création. Et au cœur de cette observation, la délicate et pourtant essentielle perspective des politiques culturelles à l’œuvre dans cette mise en perspective.

Essentielle ? Eh bien oui … mais non. Et la Oudéis team de prendre un malin plaisir à diagnostiquer tout un ensemble de structures autonomes, indépendantes et très actives, qui allez savoir pourquoi, s’obstinent à créer/explorer/inventer numériquement tout en faisant l’école buissonnière. Insaisissables, indomptables, libertaires et très coriaces … un véritable psoriasis, un tissu cybersquameux qui s’épanouit loin des formatages pour le pire parfois, mais surtout pour le meilleur.

 A écouter avec attention, vous allez vous reconnaître à un moment ou à un autre ;-).

Et plus si affinités

http://www.oudeis.fr/

Article sponsorisé

Commentaires

commentaires

  • Facebook
  • Google+
  • Twitter
  • YouTube