Deux rééditions ambient à suivre sur le label Astral industries

albums astral industries

Zoom sur Astral Industries : le label aux pochettes belles comme un roman graphique propose deux rééditions ambient particulièrement pertinentes, qui viennent éclairer deux moments oubliés ou méconnus d’un genre désormais présent sur tous les fronts de la ligne temporelle.

A Miscellany for the Quiets Hours – The Humble Bee – 2009

Première escale, pas si lointaine, dans cette remontée du temps, en 2009. Craig Tattersall, activiste musical anglais, habitué aux travaux en groupe (The Boats) et collaborations, sort sur une poignée de CdR, vite épuisés, un album sous le nom de The Humble Bee. Et c’est un miracle de mélodies diffuses et d’arrangements méticuleux. De textures et d’enregistrements dont on cherche encore la provenance.

Une musique de chambre d’une autre décennie, mais un disque justement prêt pour explorer le temps et nous emmener dans une déambulation paisible mais riche en images et mystères. On pouvait compter sur Theo Ellsworth, dessinateur « officiel » du label Astral Industries, pour illustrer cet album à la fois cosy et aventureux et le déplacer dans son utopie spatiale. Un monde de science-fiction, extra-terrestre, candide et psychédélique, intensément lié aux choix de parutions discographiques de la structure londonienne de Ari Farahani.

Gobi – Monolake – 1999

Autre pochette, autre aventure, cette fois datée de 1999. Gobi (The vinyl edit) par Monolake. Pièce ambient-techno, loin des niches stylistiques que pouvait faire craindre l’appellation, mais dans le désert exactement. Jeu quasiment cinématographique pour l’auditeur/spectateur : envisager et enquêter sur les sources , idées et outils utilisés.

Et ainsi, alimenter la légende de cet enregistrement aux allures d’illusion électronique. Dans cette ambiance nocturne et minimale, incroyablement agencée par Robert Henke, chacun tentera de distinguer le chant d’un insecte de celui de la machine.

Deux rêveries, l’une secrète et intimiste, l’autre spectaculaire et technologique, aussi singulières que séduisantes.

Et plus si affinités

Pour en savoir plus sur les sorties d’Astral Industries, suivez la page Facebook du label ainsi que son compte Bancdamp.