L’actu trucmuche de Tata Dedel : Semaine du 14 au 20 décembre 2020

L’actu trucmuche de Tata Dedel revient en deuxième semaine ! Avant de nous lancer, je rappelle le pourquoi du comment.

Le principe :

  • 7 actus glanées sur les réseaux sociaux.
  • Des infos extraites de médias sérieux portant sur le business culturel et artistique, en lien avec le marketing, la comm’, les marques, bref le côté développement de tendances …
  • Ce qu’il y a à en tirer, et éventuellement des perspectives pour l’avenir.

La méthode :

  • Le titre de l’article ainsi que le lien et une petite phrase d’accroche qui résume le tout, comme ça vous pouvez/allez le lire ;
  • Des ch’tites bullet points pour synthétiser mes analyses (qui valent ce qu’elles valent) ;
  • La version plus étoffée à l’oral en podccast.
  • Le tout en mode licorne (là aussi consulter l’article de présentation) avec dynamisme, humour et une petite pointe d’ironie mais juste un peu sinon, on va encore me traiter de révolutionnaire anar …

En Italie, la peur d’un « bain de sang » social avec la crise sanitaire

« Il en ressort que six ménages sur dix ont enregistré une baisse brutale de leurs rentrées d’argent. Et aussi que trois ménages sur dix ont grignoté les maigres réserves qui leur permettaient auparavant, d’affronter les imprévus et parfois, l’indispensable comme les visites médicales spécialisées ». 

https://www.marianne.net/monde/europe/en-italie-la-peur-dun-bain-de-sang-social-avec-la-crise-sanitaire

A retenir :

    • Fragilisation extrême des ménages (perte d’emploi, baisse des revenus, vivre sur ses économies …)
    • Choix dans les dépenses, privilégier la survie
    • Mutation express des entreprises (digitalisation, compression des coûts de fonctionnement …)
    • Impact des mesures de confinement sur le fonctionnement normal des commerces (horaires du couvre-feu
    • Peur du lendemain (insight)
    • Impayés et dettes

En ligne de mire :

    • A noter, le côté spectaculaire du titre qui ne l’est peut-être pas au vu des chiffres cités dans l’article
    • Paupérisation de la population, on tape dans les économies, on hiérarchise les dépenses … on n’achète plus aveuglément, et on lève le pied sur le mirage des crédits.
    • Question : qu’est-ce qui va rester essentiel ? Revoir vite fait bien fait sa pyramide de Maslow.
    • Quel impact pour la culture et les marques en général :
      • repenser l’offre et les prix
      • digitaliser
      • miser sur la qualité et la durabilité ? À voir (exemple de l’aspirateur)
      • lever le pied sur la gamification à tout crin ?

 

Espionnage. Les États-Unis victimes d’une gigantesque cyberattaque

« L’administration américaine et des milliers d’entreprises privées ont été victimes depuis mars dernier d’une cyberattaque d’une ampleur inédite. Washington et la presse du pays pointent la Russie du doigt ».

https://www.courrierinternational.com/article/espionnage-les-etats-unis-victimes-dune-gigantesque-cyberattaque

Spéciale dédicace à Raphaël, Florian, Dany ! C’est pile poil votre sujet d’exposé, mes p’tits loups, et vous avez intérêt à faire un power point, cette fois-ci ! Des bisous ! (PS : clair, rédigé et sans fautes le power point, n’est-ce pas ?).

A retenir … en ligne de mire :

    • Attaque inédite : tout est dit ou presque. L’opération d’infiltration a débuté au mois de mars, voire avant, donc il y 9 mois. Et personne a rien vu.
      • parce que les hackers sont extrêmement ingénieux, équipés, efficaces.
      • parce que les entreprises dédiées à la conservation des données ont de plus en plus de mal à protéger leur pré carré ?
    • La cyberguerre économique : le terrorisme de demain ?
    • La Russie derrière tout ça ? C’est oublier la Chine … ou d’autres organisations plus ou moins mafieuses. Et les USA qui savent très bien y faire dans ce domaine.
    • Pensée émue pour Joe Biden qui commence son mandat sur les chapeaux de roue.

 

Ce que Call of Duty m’a appris sur l’entrepreneuriat

« Passer quelques heures sur un jeu vidéo n’est pas une perte de temps. Call of Duty pourrait bien avoir des vertus insoupçonnées et vous préparer à votre vie d’entrepreneur·se ».

https://www.maddyness.com/2020/10/18/call-of-duty-entrepreneuriat/

Spéciale dédicace à Clément et la classe de bach1 bleu vif !

A retenir … en ligne de mire :

    • La vie d’entrepreneur est un combat de tous les instants.
    • Le jeu vidéo peut être un excellent moyen de s’y préparer, du moins d’en comprendre les obstacles, les difficultés.

 

Pollution visuelle : un prix de la « France moche »

« Illustration avec cette initiative de l’association Paysages de France : un prix de la France moche… forcément ça interpelle quand on sait que la France on a plutôt l’habitude de dire qu’elle est belle…à juste titre ! » 

https://www.franceinter.fr/emissions/social-lab/social-lab-06-decembre-2020?fbclid=IwAR3_-4hrgigxWLpO1s0gWhsfj3Isew9FPt3wpq-XNoPWKBZnwHyKBHdyTTk

A retenir … en ligne de mire :

    • La publicité pollue, agresse, bref c’est pas beau !!! Et c’est pas faux !
    • Les villes sont en partie responsables de cette disgracieuse invasion, puisqu’elles assurent la réglementation en la matière sur le BATX ur territoire.
    • Un élément à intégrer pour les marques, histoire de booster leur RSE ? Une stratégie à bannir chez les marketeux ? Des visuels à réinventer pour les créas ? Bref il va falloir repenser sérieusement l’affichage print pour qu’il soit plus beau (on pense à la campagne pour le Dracula de la BBC.

Un magasin tokyoïte « achète » des visages pour fabriquer des masques hyper réalistes

« Tokyo, 2020. La boutique de masques Kamenya Omote a mis en place un étrange service. Elle propose aux habitants de la ville de reproduire très fidèlement leur visage (petits boutons d’acné et repousse de poil compris) sur des masques en 3D. Le magasin est prêt à verser 40 000 yen (soit environ 316 euros) aux volontaires souhaitant « vendre leur visage ».

https://www.ladn.eu/tech-a-suivre/tech-etrange-achete-visages-masques-hyper-realistes-japon/?fbclid=IwAR0No1beOtG0XrwGtddOB7wOfgYNQxrZYt71BnSNeNad2Qbhs3mBHjkpzoU

A retenir … en ligne de mire :

    • Après nos données, notre visage : quand la science fiction devient réalité ? En tout cas, ça peut désormais se faire pour 600 euros.
    • Question un peu flippante : pourquoi faire ? Quel est l’objectif ? Détourner la reco faciale indique l’article … mais encore ?
    • La stratégie de communication pour le lancement du magasin : jouer le mystère, le côté rareté et élection (tous ne pourront pas donner leur visage), un effet happy few qui évoque la logique des sectes ou du réseau de prostitution de Mme Claude … bref c’est flippant … mais ça marche vu le succès des précommandes.

Covid : les hackers de Pyongyang multiplient les attaques pour voler les formules des vaccins

« Depuis septembre, au moins neuf grands laboratoires pharmaceutiques et instituts de recherche ont été visés, dans le monde, par des opérations de piratage informatique menées par Kimsuky, un groupe lié au régime de Kim Jong-un. La plupart de ces institutions auraient toutefois repéré, à temps, les manœuvres des pirates ».

https://www.lesechos.fr/industrie-services/pharmacie-sante/cov BATX id-les-hackers-de-pyongyang-multiplient-les-attaques-pour-voler-les-formules-des-vaccins-1270510?fbclid=IwAR3MW_7VOjPgUJi4S1-3wNBDxNympDRE1pC-e1CrQThf7_sa6e1-RwtNzP8

A retenir … en ligne de mire :

    • Quand je vous disais plus haut que le piratage n’est pas la panacée des russes ; ici c’est la Corée du nord qui est pointée du doigt.
    • Du cyber-espionnage donc : John le carré et Ian Fleming auraient adoré. Bon après James Bond version geek coincé derrière son écran, c’est beaucoup moins fun et vendeur qu’un beau gosse sautant d’un avion en flammes pour sauver le monde.
    • Décidément ce vaccin anti-covid attise tous les appétits … on notera que certains états se transforment carrément en corsaires pour voler le Précieux … et le revendre à d’autres états. On imagine ce que cela pourrait donner avec des secrets d’État … comme ceux qu’on a piqué aux USA ?

La Chine met en application sa réglementation antitrust et inflige des premières amendes à Alibaba et Tencent

« Au mois de novembre, le gouvernement chinois a annoncé vouloir s’attaquer au monopole de ses propres géants du numérique. Une prise de conscience du pouvoir grandissant des BATX et d’autres géants chinois dont Meituan, Pinduoduo, ou encore JD.com. Cela n’aura traîné, le 14 décembre, le South China Morning Post rapportait que la Chine avait déjà infligé de premières amendes à Alibaba ainsi qu’à China Literature, une filiale de Tencent ».

https://siecledigital.fr/2020/12/15/chine-antitrust-alibaba-tencent/

A retenir  … en ligne de mire :

    • Après les USA qui ont entamé la purge anti-trust des GAFA, c’est la Chine qui s’y met. Et c’est une première.
    • Objectif : éviter que quelques-uns contrôlent un seul univers … et aient trop de pouvoir.
    • On ne va pas en rester au stade des amendes, de ce qu’en explique Valentin Cimino, le journaliste.
    • Questions :
      • Vrai ou pipeau de comm’unication ? Ces entreprises font partie de la stratégie de développement de la Chine, les frapper de plein fouet comme ça, ça semble étonnant.
      • Est-ce que ça va laisser de la place pour de nouveaux acteurs ?
      • Ces énormes réseaux se sont rendus indispensables au niveau économique, nous en dépendons tous, ils ont donc une monnaie d’échange.
      • Si ces réseaux sont impactés, fermés, quid de nos visibilités digitalisées à l’heure où tout le monde se numérise, COVID oblige ?

 

PANTONE Reveals Two Contrasting 2021 Colors Of The Year To Reflect Unity

Befitting of this complex time, PANTONE has announced not one, but two hues for 2021.

https://designtaxi.com/news/412594/PANTONE-Reveals-Two-Contrasting-2021-Colors-Of-The-Year-To-Reflect-Unity/

A retenir  … en ligne de mire :

    • La pythie créative Pantone a parlé : 2021 sera jaune … et grise ! Deux couleurs donc, ce qui est exceptionnel !
    • Ultimate grey – Illuminating : tout est dans le naming ! Perso, je vois du jaune bouton d’or et du gris souris, mais ça n’engage que moi et je suis une grosse béotienne avec du poil autour, un cauchemar pour les créas.
    • Ce choix n’est nullement un hasard ; il s’agit de redonner du punch à la population mondiale, que diable ! Le gris pour la quiétude, la confiance, la résilience ; le jaune pour l’optimisme et des lendemains qui chantent. Bref on joue à fond sur le besoin de bien-être, d’évasion, de chaleur, de calme …
    • Les ingés de Pantone ont-ils eu l’article de Marianne en main ? En tout cas, on n’a pas fini de bouffer du jaune et du gris à longueur de collections (fringues, déco d’intérieur, papeterie …). Et de constater le décalage des pros du secteur avec la réalité. Excusez-moi de faire ma chieuse, mais pas dit que ces couleurs, aussi généreuses soient-elles, arrangent le mental d’une population ultra stressée et appauvrie par la crise sanitaire. Vendre du rêve n’aura qu’un temps.