Un Peu d’air – La Roulette Rustre / Chapitre 1 : mieux que des sources, un socle

 

Identité forte, parcours initiatique, groupe en mutation, vision globale et participative, projet éthique et équitable, volonté artkiviste :

les qualificatifs ne manquent pas pour définir l’aventure Un peu d’air. Il y a deux semaines, nous vous en présentions les contours, annonçant par la même occasion l’arrivée de La Roulette Rustre dans nos locaux virtuels d’ARTchemists. Installés dans un labo à côté des Polacasters de La Cérémonie de l’Instant, les Rustres ont pris leurs marques, déposé leurs sacs et leurs instruments, pris connaissance de leur feuille de route.

Objectif du séjour : raconter leur projet de l’intérieur, le comprendre, l’explorer, mais aussi le voir vivre, évoluer, changer au gré des circonstances. Car à ce stade, nous n’intervenons pas sur un produit fini. Il leur reste encore beaucoup à faire, aux Rustres : l’album n’est pas encore dans les bacs, le set live est en cours de répet, …

Actuellement en transit à La Pépinière de Nancy aux côtés du marionnettiste Philippe Mercy (où au passage ils affichent complet, preuve que la formule plaît), ils sont en train de mettre au point la tournée qu’ils entameront durant le dernier trimestre 2011, après la sortie de l’album fin septembre. Et d’ici là, il risque de s’en passer des choses.

C’est donc avec beaucoup de curiosité, d’intérêt et il faut bien le dire de fierté que nous les accueillons en résidence médiatique virtuelle. Et le premier report de notre série va dans ce sens qui revient sur le cœur du projet, sa base, à savoir l’album …

 

 

Vous l’aviez perçu avec la vidéo « Philosophe » ; le clip du making-off (au passage, merci les Rustres pour le tournage/montage) le confirme : gros projet, ambitieux, complexe, difficile à orchestrer, qui mobilise une équipe interdisciplinaire et internationale pour mettre en place une création artistique aux ramifications multiples, impliquant tous les supports. Mais pour en arriver au stade de l’enregistrement, autant vous dire que ça a été sportif. On ne convoque pas autant de monde par l’action du Saint Esprit. Et si les voies du Seigneur et de l’inspiration sont impénétrables, c’est bien connu, elles ont quand même un point de départ, une source, une origine. Un socle.

Certes le groupe avait déjà bien enrichi son parcours en accumulant les expériences vécues au long de ses huit années d’existence, entre rencontres et séparations, collaborations et échanges avec d’autres artistes, au travers des ateliers menés en milieu carcéral ou gériatrique, scolaire ou social bien sûr mais aussi par le dialogue constant avec un public fidèle et très impliqué.  Et puis il y a eu l’année 2010 et les trois gros chantiers qui ont plus particulièrement cristallisé les aspirations du groupe :

Dimkop Kabaret, la récréation expérimentale de l’année 2010. Formule originale mêlant musique actuelle et musique lyrique, cette parenthèse a été l’occasion d’une ouverture artistique et émotionnelle nouvelle pour le groupe, rejoint pour l’occasion par la cantatrice Elodie Fonnard et la violoniste Jeanne Robert qui viendront également apporter leurs compétences sur Un  peu d’air.

Vivant, atelier d’écriture conduit par la Roulette Rustre auprès d’adultes déficients mentaux durant le mois de mai 2010. L’expérience a donné naissance à une chanson qui trouvera sa place sur l’album Un peu d’air sous une forme originale et dont nous vous reparlerons ultérieurement car elle constitue un pivot du projet.

– la tournée Tiiga Fato effectuée en février 2010 et qui va servir de véritable facteur déclencheur au processus : un spectacle mêlant musique traditionnelle mandingue et chanson française cuivrée, une « afro-fanfare », rassemblant les Rustres et les Frères Diarra (dont 2 sont musiciens de Victor Démé) qui a tourné dans les villes et campagnes du Burkina Faso.

Le groupe en revient avec une nouvelle ouverture au niveau des influences, le contact avec Koita Aboubacar Sidiki, plus connu sous le nom de Kas Boven, rappeur/slameur qu’on retrouve en autres sur « Philosophe ». Il en revient aussi et surtout avec la conviction de pouvoir monter des projets ambitieux à l’échelle internationale, mêlant différents types d’expression artistique à une démarche éthique.

Après, tout fut histoire d’organisation et de conviction …

 

Merci à La Roulette Rustre pour ses photos et ses vidéos

Et plus si affinités

Un peu d’air – La Roulette Rustre : le souffle du changement ?

http://www.larouletterustre.com/

http://www.facebook.com/group.php?gid=103617946188&ref=ts

http://www.culture.youvox.fr/Musique-stress-et-paillettes-Part,94.html

Projet Dimko Cabaret (avec la chanson « Philosophe » à ses débuts)

http://www.dailymotion.com/video/xcuyjh_dimkop-kabaret_music

Projet Tiiga fato

http://www.pittocha.com/projets-musique/tiiga-fato-l-arbre-fou-1

Commentaires

commentaires

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.