Trouvaille : UltraVolta

Bon cette semaine, retour en terre nîmoise pour faire la focale sur une jeune pousse rock nommée UltraVolta :

Pour sûr, ces messieurs en ont dans le générateur, rappelant par ailleurs que Nîmes fut et doit rester un berceau de la scène rock hexagonale la plus pure … même s’ils déclament dans la langue de Shakespeare, mais ça c’est pas grave !

Une guitare vigoureuse et claironnante, des percus claquantes et énervées, un chanteur à la limite de la rupture, une basse qui unifie le tout comme du velours … ça sent son vécu, il y a de l’expérience derrière tout ça, ces compos qui accrochent à la première écoute … et qui ont eu le temps de maturer !

Le groupe se rôde en 2013, rassemblant Hervé et Franck de Lötre, Deuch de ADX décennie 80 et Alex from Les Naufragés. Soit quatre zozos qui réinitialisent les 100 000 volts de Mister Bécaud à la sauce nucléaire, avec des mélodies bulldozeriennes, bien senties et qui poussent au headbang, les traîtresses !

Après un EP accouché en 2015, le combo est en train de charger son bandcamp avec des nouvelles tracks encore plus pétantes, tirées de son album Hold an Drop. Preuve que tout ce petit monde avance en rythme sur la voie de la prod, faisant honneur à la réputation de Nîmes Rock City !

Et plus si affinités

http://ultravolta.wannahub.com/

Commentaires

commentaires

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.