Trouvaille musique : Rebeka Warrior – Mix des sorcières

Mettons les choses au point, Rebeka Warrior n’a en principe rien à foutre dans notre section Trouvaille, la drôlesse ayant largement fait ses preuves avec Sexy Sushi quand elle ne se réfugie pas dans son autre projet l’exceptionnel Mansfield TYA. Ce qui nous intéresse ici c’est son dernier mix, intitulé Mix des sorcières.

Techno dans l’âme, un brin expérimentale sur les bords, sa tracklist retient l’attention puisque la Warrior y explore la créativité de musiciennes electro particulièrement énergiques : Charlotte De Witte, Raving George, Anetha, Amélie Lens, Louisahhh, Miss K8, Vacarme (où opère Carla Pallone l’autre visage de Mansfield TYA), Chloé from Kill the Dj, Maud Geffray de Scratch Massive, Suzanne Cianni, Irena et Vojtech Havlovi, Rebekah… bref une horde de bacchantes digitalisées qui savent y faire avec des instruments, des platines, un synthé et des machinas.

Des sorcières modernes, selon les termes de Xavière Gauthier fondatrice de la revue Les sorcières,   qui passe au crible les « pratiques subversives des femmes ». A l’heure où la misogynie homophobe et raciste incarnée vient d’investir la Maison Blanche, précipitant des millions de nanas en bonnet rose dans les rues du monde entier en guise de protestation, ce mix de « vilaines chattes », dixit la Warrior, sonne comme un long long cri de rage et d’appel à la rébellion. Rébellion définitive et permanente contre la connerie ambiante, l’intolérance rétrograde.

La chose prend toute sa substance dans sa finalité : les 20 ans du festival Les femmes s’en mêlent qui célèbrent cette année une fois encore la scène féministe indé. Un combat de longue haleine, où la Warrior comme ses consœurs ont toutes les raisons de figurer, porte drapeau d’une créativité planétaire irrépressible et qui n’a pas fini de s’exprimer haut et fort pour défendre les droits féminins comme ceux des opprimés. Dans cette perspective, les tambours de guerre sont plus appropriés que les tourne sols, et le Mix des sorcières y va de sa dose de décibels et de bits belliqueux pour sonner la charge par delà les frontières.

Et plus si affinités

https://www.facebook.com/Rebekawarrior/?fref=ts

Commentaires

commentaires

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.