Trouvaille Musique : Pamela Hute

« Rock is hysterical ! » : dés son premier album Turtle Tales from Overseas, Pamela Hute pose les règles de son univers, rattachant la musique rebelle par excellence à la matrice féminine. Après avoir été affaire de testostérone et de gonades, le rock devient histoire d’ovaires ! En gros Milady Pamela compose comme d’autres enfantent, les tripes à l’air, contractions en tête et fière de sa maternité solitaire et mélodique.

C’était en 2010, et cette « hystérie » revendiquée, jadis associée à la maladie et à la honte d’une sexualité à brider d’urgence – manquerait plus que les femmes s’aperçoivent qu’elles peuvent jouir et y prennent du plaisir, non mais où va-t-on mon pauvre Monsieur ??? , agite bien haut l’oriflamme d’une féminité triomphante car libre et autonome, qui va irriguer deux autres albums Bandit et Highline sans compter les EP.

Tranquille, épanouie, en accord avec elle-même, et bien décidée à s’imposer, peu importe le temps nécessaire pour y parvenir, la donzelle ne cache guère un goût pour les tracks énergiques comme pour les morceaux plus doux et mélancoliques, ainsi que son amour des grattes, Telecaster en première ligne, décrétée vedette du dernier EP tout frais sorti, Short notice.

Au cœur de ses préoccupations, la métamorphose, la conquête de la maturité, l’interrogation face au rejet, au refus d’autrui, le chagrin d’être abandonné, la difficulté d’assumer ses élans, le tout formulé dans la langue de Shakespeare dont elle pourrait bien figurer une des héroïnes, audacieuses au point de se faire passer pour des messieurs afin de survivre d’abord, puis finalement pour bien s’éclater, savourer le jeu des ambiguïtés, le vent enivrant de l’indépendance …

Sauf que les héroïnes de Shakespeare rentrent dans le rang à la fin de la pièce, réintégrant sagement un rôle d’épouse dévouée à son bien aimé, mais qui sera toujours numéro 2 aux yeux de la société. Quatre siècle plus tard, Pamela Hute, guitare en pogne, cheveux courts en bataille et lunettes sur le nez, ne réintègre rien du tout, traçant sa route en dehors des cadres, ravie de chanter en cadence et avec conviction de refus des limites et des étiquettes.

On conseille donc de passer au crible sa discographie … et d’aller fouiller son blog où elle conte avec une plume inspirée ses aventures de créatrice/productrice, fine, pertinente, consciente et volontaire : un récit au long court qui construit l’autre versant de ses chansons, dévoile l’autre facette de la combattante, en première ligne sur le front de la lutte artistique, particulièrement ardue dans l’industrie musicale.

Et plus si affinités

http://www.pamelahute.com/

https://www.youtube.com/user/pamelahute/videos

Commentaires

commentaires

Laisser un commentaire