Trouvaille Musique from Mongolie : The HU

Aujourd’hui virage sur l’aile du côté de la Mongolie pour mettre en lumière le phénomène The HU. Soit un gang de diplômés de musique qui ont décidé de croiser rock métal et folk mongole dans une ambiance guerrière pour le moins efficace.

Virtuose, nostalgique, dramatique et particulièrement trippant, le rock de The HU mixe tradition et modernité, instruments ancestraux au look aérien, grattes du cru électrifiées, tambours de guerre et effets synthétiques, grandes épopées et croyances mystiques. Histoire de réveiller les mannes d’Attila dans une esthétique de film de kung fu, un look western dans les steppes d’Asie centrale, une nette tendance Hell’s Angel tartare.

Steppes qui semblaient bien endormies depuis Borodine mais que The HU est déterminé à secouer, démontrant par ailleurs l’universalité du rock, dont les basiques se cuisinent à toutes les sauces, et en plus ça claque sa mère, et pas forcément pour le côté guttural de la voix, parfaitement adaptée au chant métal, ainsi que les accents de l’idiome. Si, si ! Fermez les yeux, écoutez, vous aurez pas instant l’impression d’un Rammstein asiate, jusque dans le travail du rythme, des harmonies, des solos.

Bref ça claque franchement et ça semble bien parti pour durer. Né en 2016, le groupe vient d’éditer son 1er album The Gereg, passeport diplomatique propre à l’empire de Genghis Khan. Avec un buzz énorme autour de ses premières vidéos, une appétence virale du public pour cette hybridation accrocheuse et une série de concerts à l’international, The HU suit la trace conquérante de ce prestigieux aïeul … et pas dit qu’ils fassent moins de dégâts. Affaire à suivre.

Et plus si affinités

https://www.thehuofficial.com

Commentaires

commentaires

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.