Trouvaille MaMA 2015 : Joon Moon, un live qui ne ment pas

On dit toujours qu’un live ne ment pas, un adage que nous avons pu vérifier une fois de plus avec le set de Joon Moon aux Trois Baudets, lors du Mama Event 2015. C’était alors la première fois qu’ils montaient sur scène, une véritable aubaine pour confirmer ce que j’avais pu entendre auparavant et c’est peut dire que cette formation m’a scotchée !

mama15_jhn-74

Le groupe est né de la collaboration entre Krystle Warren, originaire de Kansas City et installée en France depuis peu, et du parisien Julien Decoret : le duo s’associe avec Raphael Chassin et Sébastien Trouvé pour monter une formation très soul autour du piano.

Pourtant c’est bien la voix de Krystle Warren qui nous laisse nous, humbles journalistes, muets d’admiration. Égérie de Hugh Coltman et Rufus Wainwright, son timbre est juste ; pleinement maîtrisé le placement vocal relève d’un travail sans fin et d’un très haut niveau, digne des plus grands conservatoires.

Crâne rasé et costume noir ajusté impeccable de sobriété, elle nous rappelle sans équivoque des grandes dames comme Tracy Chapman ou encore Nina Simone. Un guitariste/bassiste de formation classique accompagne avec brio cette formation articulée autour d’un piano aux notes blues dictant autant le rythme que la mélodie de cette musique chaude et intimiste.

Le live auquel nous assistons nous guide au cœur de la musique afro-américaine tantôt classique, tantôt plus électronique pour nous donner à embrasser un univers porté la voix exceptionnelle de Krystle Warren. Je ne saurais que vous conseiller d’écouter Chess, un premier EP abouti qui laisse présager une très belle carrière !

P1430390

Et plus si affinités
www.facebook.com/JoonMoonMusic

Commentaires

commentaires

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.