Théâtre / L’amour, la mort, les fringues : que la mode sauve ton âme …

Juillet, vacances, enfin la télévision profite des transhumances estivales pour se décider à programmer des choses intéressantes. Dixit L’amour, la mort, les fringues diffusée ce vendredi soir 5 juillet par France 2. L’amour, la mort, les fringues : un vrai succès de théâtre que cette adaptation du roman Les Robes de ma vie d’Ilene Beckerman.

Ou comment raconter les étapes d’une existence de femme au travers des tenues qu’elle portait à chaque instant crucial. Diplômes, rencontre, mariage, naissance, … divorce, décès, cancer, viol aussi. Et d’un coup, l’aspect léger de la fashionista d’imploser pour dévoiler le visage sombre des tragédies quotidiennes.

Et de comprendre soudain à quel point l’apparence, la séduction sont nécessaires pour passer les écueils que cette chienne de vie place sur notre chemin. Car ces femmes qui échangent leur vécu autour d’un sac à main vintage ou une tenue de chez Prada  nous ressemblent étrangement et je défis n’importe quelle spectatrice de ne pas se reconnaître à un moment du spectacle.

D’autant que ces dames sont interprétées par de sacrées nanas : Bernadette Lafont, Marie-France Pisier, Karin Viard, Miou Miou, Alexandra Lamy, Valérie Bonneton, Sylvie Testud, Ariane Ascaride, … pour ne citer que quelques unes parmi les 15 actrices dirigées par la scénariste/réalisatrice Danièle Thomson qui excelle dans ce registre intimiste.

Petit plus notable, France 2 s’amuse à croiser les interprétations dans un ballet savoureux à souhait. Et ce sont donc trois distributions qui se répondent d’images à images, de répliques à répliques, confrontant les jeux, les intonations, les gestes, les rires aussi car toutes se sont beaucoup amusées à dresser cette galerie de portraits entre doux-amer et salé-sucré.

A revoir en replay par ici :

http://www.france2.fr/emission/lamour-la-mort-les-fringues/diffusion-du-05-07-2013-23h05