Tatoueurs Tatoués : Anne nous explique le pourquoi et le comment

affiche_tatoueurs_533x800_def

« Tatoueurs tatoués » au quai Branly : une étape d’envergure dans les mutations d’un genre en majesté

Ainsi avons-nous titré notre report sur l’exposition consacrée au tatouage par le musée du quai Branly. Exposition dont nous sommes ressortis avec pléthore de questions sur la genèse de ceprojet, son élaboration, ses retombées et ses conséquences pour l’avenir.

10346299_10152540133894305_5400646663683877213_n
ED HARDY © Zoé Forget Photographie

Questions qui appelaient des réponses. Aussi avons-nous rencontré Anne pour une analyse de fond. Anne que nous avions déjà croisée lors de l’exposition Hey ! 2 à la halle Saint Pierre nous a reçus dans les locaux de HEY! modern art & pop culture, publication qui a pour beaucoup contribué à l’élaboration d’un discours artistique sur le domaine du tattoo. C’est que pour Anne&Julien, le tatouage est partie essentielle de leur univers d’artistes et d’observateurs des subcultures et de l’art pop.

Un terrain qu’ils sillonnent depuis des années, dont ils scrutent les moindres recoins, techniques, usages, significations, repérage des tatoueurs, les pionniers comme les talents confirmés, les étoiles montantes ou les valeurs émergentes. Aussi ce projet d’exposition sommeillait depuis un certain temps dans leur tiroir, qu’il fallait mettre en orbite dans de bonnes conditions, au bon moment, au bon endroit, avec les bonnes personnes.

10155508_10152523507139305_9141250101535142121_n

C’est chose faite avec le musée du quai Branly dont l’équipe a ouvert à Anne&Julien l’opportunité de travailler différemment. Une expérience très enrichissante sur laquelle Anne va revenir pendant notre entretien, de même l’organisation du parcours, l’histoire du genre, le statut de l’artiste tatoueur, rebondissant ainsi sur notre rencontre avec Tin-Tin pour introduire une vision à long terme en faisant référence au statut des DJ qui a évolué sur une décennie.

10364106_619678248129149_5437204349470989668_n
HEY! La Cie en résidence à Emmetrop (Bourges) / avril 2014 © Zoé Forget

Présence des media, diffusion auprès du grand public, dérive du trafic des peaux, référence aux grands maîtres de la peinture de la Renaissance, éloge du dialogue, gestation de Notes d’encre, premier des spectacles de HEY! La Cie conçus dans le sillage de l’exposition, … ces trente-cinq minutes devaient dévoiler les dessous de Tatoueurs tatoués, elles offrent au finish une masterclass d’exception formulée dans une langue précise et savoureuse, sur un domaine en pleine mutation au moment de sa démocratisation, dont l’approche muséale participe d’une reconnaissance officielle :

10246616_10152540133694305_3492687790482485597_n
Anne © Zoé Forget Photographie

Un grand grand merci à Anne pour son temps, son accueil, ses réponses.

Et plus si affinités
http://www.quaibranly.fr/fr/programmation/expositions/a-l-affiche/tatoueurs-tatoues.html

Commentaires

commentaires

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.