Marie Tudor … au seuil de la démence héréditaire

14/04/2020

Tant qu’à être figés devant nos écrans en comptant les heures qui passent, autant en profiter pour redécouvrir les fleurons de notre répertoire dramatique. Enter autres le drame romantique, initié par un Victor Hugo encore tout émoustillé d’avoir redécouvert Shakespeare et qui bascule tête baissé et le cœur en flammes dans l’écriture de pièces qui vont passer à la moulinette la règle des unités. Bye bye les diktats du théâtre…

Read More >>

Caricatures – Hugo à la une : une histoire d’amour

15/11/2018

Victor Hugo, détesté, adulé, encensé, craint … caricaturé ! Et pas qu’une fois ! De 1830 à 1885, le chef de file du romantisme à la française va occuper la une des journaux français de ses traits exagérés par les illustrateurs du temps. Front proéminent, chevelure à la lionne, sourcils froncés, ces caractéristiques perdureront depuis son émergence en littérature jusqu’à ses derniers instants. Entre les deux, 55 ans de dessins humoristiques qui…

Read More >>

Hugo censuré : Anastasie et ses ciseaux

15/03/2016

On parle beaucoup de censure aujourd’hui. Le terme revient en boucle, faisant dresser les cheveux des démocrates enragés, tandis que les extrêmes aimeraient bien fermer le clapet de ceux qui parlent trop de liberté. Officiellement exclue du jeu social par la Déclaration des Droits de l’Homme de 1789 qui prône la liberté d’expression comme un pilier fondamental de notre Constitution, cette peau de vache d’Anastasie a tout fait pour s’accrocher…

Read More >>

Lucrèce Borgia : cette pureté d’être mère qui rachète toutes les fautes

29/06/2015

A l’orée des années 1830, Kean et sa troupe débarquent en France pour une tournée fracassante. En contemplant le grand acteur britannique jouer les classiques de Shakespeare, la jeune et fougueuse garde romantique française se pâme. C’en est fini des codes de la tragédie classique racinienne : vive le drame romantique, tel que le définit Hugo dans sa « Préface » de Cromwell, tel qu’il le décline dans ses pièces ainsi que ses…

Read More >>

Lucrèce Borgia aux Célestins : « ce monstre de femme »

03/06/2014

Il fallait une belle oeuvre tragique pour clore la magnifique saison des Célestins. Spectacles souvent chroniqués, presque toujours adorés, il n’y a point de doute, ce grand théâtre reste de grande qualité. Ecrite en seulement quatorze jours, Lucrèce Borgia tient une place particulière dans l’oeuvre d’Hugo, composée en prose, elle naît par l’échec du drame Le Roi s’amuse. Du tragique il y en a dans Lucrèce Borgia, il n’y a…

Read More >>

Reflet d’artiste / GiedRé : la princesse Caca rentre dans le tas, la fée Scato ne mâche pas ses mots

19/01/2014

Elle est  blonde, souriante, lumineuse. Ses yeux sont pervenche. Sa voix est aussi fraîche, douce et cristalline que sa taille est menue. Son prénom respire les terres slaves, elle vient du Nord et sent la neige. Voici GiedRé, et elle chante. Des horreurs : Des horreurs ? Ou bien plutôt les nôtres ? En général et en particulier ? La vie quoi, son ironie, sa fragilité, sa monstruosité constante, cette salope de vie qui…

Read More >>

Festival d’Aix en Provence /Rigoletto de Verdi : tragique strip tease ?

14/07/2013

1813 : Verdi voit le jour. 2013 : on célèbre son bicentenaire. Du coup tous les festivals lyriques affichent les opéras du plus grand des compositeurs italiens. Le festival d’Aix en Povence ne fait pas défaut qui propose Rigoletto, retransmis en direct par ARTE. Pas l’œuvre la plus facile du maestro, puisqu’adaptée du drame romantique Le Roi se meurt de Victor Hugo et porteuse d’un discours particulièrement amère sur l’amour manipulé par…

Read More >>