Rock’n’love : comme un air de festival dans la boue

Rock'n'love
31/12/2020

T in the park est l’un des plus gros festoches écossais qui soit : 4 jours de boue, de froid, de fiesta et de rock … les Eurockéennes du Nord en quelque sorte. C’est là qu’Adam et Morello se rencontrent. Lui fait partie d’un duo electro rock tendance, elle d’un combo de nanas qui commence à décoller. Lui jouera sur la grande scène des confirmés, elle sous une des tentes…

Read More >>

Putain de série : scénariste, un métier à risque !

23/12/2020

Putain de série … comment vous pitcher ça ? Bon disons-le carrément, la première saison de la série « Des Robes et des hommes » a été … un four ? Aussi la 2eme devra dépoter pour rattraper les dégâts. Et là, c’est vraiment pas gagné, vu les tanches rassemblées autour de la table es scénaristes avec pour mission d’écrire des épisodes attractifs sans s’entre-tuer complètement. Tanches scénaristiques Avec en…

Read More >>

Sans peur et sans reproche : « Je suis le chevalier Bayard et je t’emmerde ! »

09/12/2020

C’est LA réplique à retenir du troisième film réalisé par Gérard Jugnot, après Pinot simple flic et Scout toujours. Et là, vous me direz : « Padmé, pourquoi tu nous chroniques Sans Peur et sans reproche, une comédie franchouillarde de 1988 ? » Pour différentes raisons que je m’en vais vous narrer. Sans peur et sans reproche Sans peur et sans reproche Bande-annonce VF Renaissance version BD Enfermés que nous…

Read More >>

Stag : ou comment chasser efficacement le cerf en moumoute rose et ses potes

07/12/2020

Alors qu’en est-il de la mini série de Jim Field Smith, diffusée actuellement sur ARTE en mal de feuilletons britanniques ? Eh bien ma foi, Stag fait honneur à la réputation des showrunners de sa très gracieuse majesté, à l’humour noir et aux polars britanniques. Explications. Affreux jojos Le titre fait tout : « stag » désigne à la fois le cerf et l’enterrement de vie de garçon. Et c’est sur ce double…

Read More >>

La Smala : « on vit une époque formidable … »

23/11/2020

Allez, tu le veux, ton « feel good movie » du lundi ? Encore plus si il est made in France, avec à la clé une success story débile sur fond de crise économique et sociale ? Alors, lecteur, pointe ton joli doigt, parcours ce texte by Bibi et clique sur le lien en bas de l’article pour mater La Smala. Pas la queue d’un ordi ni d’un smartphone Pas franchement une nouveauté puisque…

Read More >>

Messieurs les Ronds-de cuir : l’administration au meilleur de sa forme !!!

17/11/2020

A la base Messieurs les ronds de cuir est un roman sous-titré Tableaux-roman de la vie de bureau, que Courteline troussa en l’an de grâce 1893 pour y railler les fonctionnaires. En 1911, cela devint une pièce adaptée de la blanche main de Robert Dieudonné et Raoul Aubry. En 1978, la version filmée déboule sur les petits écrans français, drivée par un Daniel Ceccaldi particulièrement inspiré par cette intrigue ubuesque. Car il faut…

Read More >>

La dame de chez Maxim : quand Zabou Breitman booste Feydeau !

30/10/2020

Vu qu’on est reparti pour un mois de confinement (et plus si affinités) et que le moral nous a dégouliné dans les charentaises, je vous propose un repli cérébral stratégique dans la seule zone qui échappe encore à peu près à l’hécatombe à savoir l’humour. Et pour ce faire, un zozo excelle depuis la fin du XIXeme siècle, j’ai nommé Feydeau. Feydeau qui revient en boucle dans nos colonnes, et…

Read More >>

50 Nuances de grecs : l’Olympe sens dessus et sans dessous

21/09/2020

Les occasions de se bidonner sont relativement rares par les temps qui courent. Du coup, visionner les deux saisons de 50 Nuances de grecs s’impose presque comme un geste salvateur, un vaccin anti-connerie et la promesse de dissiper la grisaille ambiante pour s’offirer un peu de bon sens et de bonnes crises de rire. 50 Nuances de grecs donc, soit 60 épisodes endiablés qui narrent le quotidien des dieux de…

Read More >>

Nos Jours heureux : pour avoir un peu chaud au coeur …

07/08/2020

Vu le climat très généralement merdeux qui règne en ce mois d’août, je me suis dit qu’un p’tit film sympa à regarder en mode “je me vide la tête et je me fais chaud au cœur” ne serait pas un luxe. Typique du genre, Nos Jours heureux, à inscrire en toplist des feel good moovies. Tourné en 2006 par le tandem Nakache/Toledano, ce bijou évoque la joie des jolies colonies…

Read More >>

Chat en poche -Feydeau  : « il y a un bouchon dans la colonne ! »

19/03/2020

Puisqu’on en est à lister les concerts/expos/livres en ligne, faisons un petit tour sur la chaîne Youtube de l’INA dédiée à ce monument de notre culture que fut Au Théâtre ce soir. Ah, période bénie que ces années où les télévisions programmaient du théâtre de boulevard à l’envi ! L’occasion de voir papillonner Jacqueline Maillan, Claude Gensac, Michel Roux, Jacques Balutin, Jean-Pierre Mondy, Georges Beller, d’autres encore qui firent la gloire…

Read More >>

Joker : un clown parmi tant d’autres …

21/10/2019

« Si quelqu’un te gifle sur la joue droite, tends-lui encore l’autre » est-il dit dans l’Évangile de Jésus-Christ selon saint Matthieu. La première gifle, nous l’avons reçu en pleine poire au cœur de l’été avec Midsommar. Et nous n’imaginions pas la puissance de la seconde, qui nous cueille au seuil de l’automne, avec Joker. Deux films, deux ovnis cinématographiques, deux discours aussi violents que magnifiques, solaires, aveuglants. Presque christiques…

Read More >>

Les Rustres au Vieux Colombier : Goldoni ou l’angoisse risible de la liberté

10/01/2016

Grand adepte de Molière, Goldoni s’en inspira pour dépeindre les excès d’une société vénitienne dont le XVIIeme siècle ponctua la lente déchéance dans une frénésie de carnaval et de plaisirs scabreux. La Trilogie de La Villégiature, L’Impresario de Smyrne, La Locandiera, La serva amorosa, Il Campiello … la Comédie Française a plusieurs fois affiché les œuvres les plus marquantes de ce dramaturge prolixe, au trait sûr et satirique, qui sut…

Read More >>

La Concordance des dents : épopée d’une dentition en mal d’harmonie

30/11/2015

Imaginez … imaginez qu’un jour, d’un coup, vos dents foutent le camp … non elles ne tombent pas, ça serait presque torp beau, mais soudainement elles se désolidarisent, s’entrechoquent, s’effondrent comme un château de cartes qu’un coup de vent aurait désintégré. Effet domino dans votre bouche, les mâchoires qui s’affaissent, le palais qui se barre, ne plus pouvoir manger, rire, parler, se montrer … Déjà cette simple perspective tient du…

Read More >>

La Cantatrice Chauve : chef d’œuvre de l’absurdité et petit bolide dramaturgique !!!

09/07/2015

Quand elle est jouée pour la première fois en 1950, la première pièce de Ionesco -et la plus dingue – fait scandale au point d’être retirée de l’affiche. C’est que la très traditionnelle société française des 50’s n’aime guère le reflet peu glorieux que lui renvoient ces répliques désynchronisées. Le théâtre de l’absurde n’est pas tendre avec les rigidités codifiées qui régissent les rapports humains ; il se fait même un…

Read More >>

Candide aux Célestins : Soyons des optimistes désespérés

L’apologue le plus célèbre de Voltaire est certainement intemporel. On nous l’a souvent répété mais ce soir Maëlle Poésy nous le démontre avec esthétisme. A travers ce parcours initiatique, le personnage éponyme nous fait passer de l’innocence à la connaissance. Nous avons tous un souvenir de Candide, celui d’une salle de classe au lycée ou d’un examen de baccalauréat. Cependant cette mise en scène ne vous fera pas revivre à…

02/03/2015
Read More >>