Speedlines Mangas : To Aru Majutsu no Index

“C’est la poisse”, cette phrase vous l’entendrez souvent dans cette anime très plaisante. Eh oui, le héros comme dans énormément de mangas  attire la malchance. Cependant, ce héros- ci c’est la poisse à l’état pur qu’il suscite constamment, ce qui donne des scènes plus risibles les unes que les autres.

To Aru Majutsu no Index était à la base une Light Novel de 27 volumes écrits par Kazuma Kamachi et illustrés par Kiyotaka Haimimura. L’anime compte deux saisons ainsi qu’une saison annexe  To Aru Kagaku no Railgun, une version plus féminine de To Aru Majutsu no Index tournant autour d’un personnage secondaire de l’histoire. Le monde de To Aru est un monde construit sur les Espers et les Mages, qui sont au final deux factions ennemies même si la plupart des Espers ne sont pas au courant. Le héros, Kamijou Toma, possède le pouvoir d’annuler n’importe quel pouvoir surnaturel ; mais malheureusement, ce pouvoir lui annule également la chance, faisant de lui le garçon le plus malchanceux de la terre. Il gardera néanmoins toujours le sourire et continuera à aller de l’avant. L’histoire débutera lorsque Toma fera la connaissance d’Index, une prêtresse anglicane poursuivie par les mages d’une certaine organisation et qu’il décidera d’aider.

Dans son aventure, nous découvrirons la principale qualité mais qui peut être aussi un défaut de Toma ; celui de toujours sauver les demoiselles en détresse. Ainsi en plus d’Index, la prêtresse gourmande et bornée, il finira par se lier d’amitié avec Misaka Mikoto, la puissante esper ne pensant qu’à se battre avec lui, avec Aisa Himegami, une fille n’ayant pas tellement le sens des réalités et possédant le pouvoir de tuer les vampires ; et avec bien d’autres par la suite. Toma finira par s’allier aussi avec d’anciens ennemis afin de sauver différentes personnes, voir même le monde.

To Aru Majutsu no Railgun quand à lui tourne autour de Misaka Mikoto, l’esper prodige maîtrisant l’électricité ; nous la suivrons pendant qu’elle sauve certaines personnes pour maintenir l’ordre dans la cité scolaire où vivent les héros des deux séries ; elle finira même par sauver la cité scolaire en elle-même pendant cette saison annexe.

En résumé, To Aru Majutsu no Index est un shonen comme on les aime, empli de scènes hilarantes et de magnifiques combats qui nous blufferont plus d’une fois. To Aru Kagaku no Railgun quant à lui possède les mêmes caractéristiques, puisque les histoires se croisent, mais en touches beaucoup plus féminines comme dit précédemment ; ce que certains pourraient voir comme une perte de caractère de la série. Sur ce, bon visionnage à tous et à la semaine prochaine pour Speedlines Mangas.

Et plus si affinités

http://www.project-index.net/
http://www.project-railgun.net/
http://gangan.square-enix.co.jp/index/

Pour vous fournir en comics

Commentaires

commentaires

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.