Speedlines Mangas : Hataraku Maō-sama

Que feriez-vous si vous étiez à deux doigts de conquérir le monde, mais que quelqu’un vous en empêchait à la dernière seconde ? La réponse à cette question, si vous êtes un roi démon ? Vous fuiriez dans une autre dimension pour atterir dans le monde moderne, dans la détresse et sans un sous. Alors pour tous les apprentis démons qui me lisent aujourd’hui, voici peut-être votre histoire.

Hataraku Maō-sama est une nouvelle anime, tirée d’une light novel écrite par Satoshi Wagahara et illustrée par Oniku (un nom de plume bien harmonique avec l’œuvre, puisqu’Oni signifie démon). Que dire d’autre sinon que l’œuvre est aussi adaptée en manga par deux auteurs différents : Akio Hīragi et Kurone Mishima. L’un semble suivre le chemin de la light novel, tandis que le second se centre sur un spin-off où Maou n’est en fait qu’un lycéen rêveur.

L’histoire tourne donc autour du Maou (roi démon) Satan, de son acolyte Alsiel et de la Yūsha (Héroïne) Emilia. Ça ne vous rappelle rien ? Maō ? Yūsha ?  Oui, pour ceux qui me suivent régulièrement je vous avais présenté une autre anime tournant autour d’un roi démon et d’un héros, car c’est une base très utilisée pour ce type de média. Après tout, même en occident les héros et les être malfaisants se faisant la guerre constituent un développement très courant, par exemple le roi liche, ou encore bien d’autres seigneurs déchus.

Mais revenons-en à l’histoire : alors qu’il allait conquérir le monde, le roi démon fut combattu et défait par Emilia et ses suivants. Utilisant ses dernières forces pour s’échapper le roi déclare : « Je vous laisse Ente Isla pour le moment, cependant un jour je reviendrai et reprendrai le monde à nouveau ! » invoquant un portail par lequel il s’enfuit avec son fidèle second. Mais manque de chance, ils se retrouvent dans un monde où la magie est rare : le nôtre.

Nos deux démons, dont l’enveloppe corporelle semble devenue celle d’un humain basique, devront alors s’adapter à une vie bien différente. Au revoir somptueux palais, bonjour appartement miteux. Au revoir magie et oisiveté, bonjour au monde du travail. Maō poussera son suivant à trouver un moyen de repartir dans leur monde, tandis qu’il commencera à travailler à mi-temps à Mg-Ronald en employé modèle, bien décidé à amasser richesse et gloire, même s’il doit commencer par le bas de l’échelle. Mais un souci ne vient pas sans l’autre et un jour pluvieux, il fera la rencontre de son éternelle ennemie Emilia, l’héroïne.

En résumé, Hataraku Maō-sama est une comédie dantesque, où l’on pourra s’amuser des réactions ténébreuses des personnages, dans notre monde moderne, et de la naïveté de notre roi démon lorsqu’il pense pouvoir conquérir notre univers par le biais des fast-foods. Même si quelque part, ils l’ont peut-être déjà fait ? Qui sait !