Shadow, le PC gamer en location : l’avenir du « cloud gaming » ?

shadow

On le sait, il n’est pas aisé de maintenir à niveau son superbe PC de bureau tant les nouveaux jeux demandent des ressources de plus en plus importantes. Les derniers composants coûtent cher et ne sont donc pas à la portée de toutes les bourses. Amis gamers, geeks de passage et passionnés de high tech trop souvent fauchés, voici sûrement votre salut ! La jeune startup française Blade entend aujourd’hui proposer Shadow, une solution alternative aux joueurs les moins fortunés. Avec un petit boîtier connecté au réseau internet de la maison, vous avez accès à un PC récent dématérialisé et logé dans le data center de l’entreprise. Il ne vous reste donc plus qu’à connecter vos périphériques pour profiter d’une vraie machine de course : en effet, celle-ci est équipée d’un des derniers GPU de chez Nvidia, la GTX 1070, un rêve pour tous les gamers.

Il faut dire que la configuration proposée par Shadow est alléchante : un processeur Xeon, 12 Go de Ram, 256 Go de SSD ainsi que la licence Windows 10 et ce uniquement pour votre utilisation. Contrairement au Nvidia Grid, la carte graphique vous est uniquement réservée. Blade annonce pouvoir couvrir 100% des utilisateurs sans la mutualiser. La start up promet également une utilisation fluide même avec l’ADSL à condition que la connexion soit de bonne qualité ; la fibre est tout de même grandement recommandée. En effet, c’est bien à du streaming que nous avons à faire et mieux vaut un internet performant pour éviter la latence. A noter que les données vous appartiennent et la gestion logiciel vous incombe (antivirus, mise à jour de l’OS, etc…). Il sera également possible d’accéder à Shadow à partir d’un client Linux, Android compatible Android TV et Windows 10 (Mac Os et iOs prévu pour mars). Vous pourrez alors vous passer du boîtier fourni pour accéder à votre machine. On entrevoit alors le rêve des utilisateurs de Linux et de Mac : la possibilité de jouer aux derniers jeux PC … Qui sait !

https://www.youtube.com/watch?v=8bzus6ivqE4

Ce modèle pose toutefois quelques questions. Ainsi, vous risquez de vous retrouver sans ordinateur lors d’une panne d’internet. Blade argue que, dans le cas d’une connexion fibrée, les défaillances sont minimes. Pour environ 30€/mois pour un engagement annuel et 45€/mois sans engagement, vous bénéficiez d’un PC ultra performant, de la maintenance, des évolutions du matériels (plus de stockage à venir et la possibilité de passer sur une GTX 1080 pour jouer en 4k) et vous profiterez également de la connexion internet du data center jusqu’à 1Gb/s. Un véritable avantage financier compte tenu du prix de la configuration mise à disposition, estimé entre 1400€ et 1800€, une somme que vous n’atteindrez même pas en 3 ans d’utilisation. A prendre en compte également, l’économie d’énergie réalisée : « Une machine qui demande 150 à 250 Watts va coûter environ 100 euros par an de facture d’électricité. La petite box, elle, demande environ 15 Watts, ce qui donne environ 8 à 10 euros par an. Sur trois ans, on peut donc envisager plusieurs centaines d’euros d’économie. » ( Source : www.numerama.com – merci à eux pour les calculs !)

Pour résumer, vous disposez d’un ordinateur ultra performant et des possibles mises à jour du matériel proposé par l’hébergeur le tout dans un silence de cathédrale et avec un encombrement réduit …Que demander de plus ! Pour ma part, je suis conquis par le concept qui me semble économiquement rentable pour conserver un PC toujours à la pointe de la technologie et en bonne état de marche. Reste que les passionnés de hardware ne sont pas tous prêts à abandonner leurs belles réalisations et la mainmise sur leur matériel. Quant à moi, je ne suis pas contre un test !

Et plus si affinités

https://shadow.tech

Commentaires

commentaires

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.