Reflet d’artiste / PROHOM : la tête sur les épaules …

Et pourtant, c’est dans les nuages qu’elle devrait être, cette tête de guépard fatiguée, aux traits fins et mobiles finement ciselés, animée par les noms de nos poètes maudits. De sa démarche tranquille de fauve fataliste et nostalgique, Philippe Prohom arrive à notre rendez-vous. En pleine promotion de son nouvel album Un monde pour soi, il a quitté sa chère Croix Rousse pour venir à Paris parler de son travail, de sa musique à ceux qui veulent bien l’écouter.

Il y a tant à dire : autodidacte, Prohom plonge dans le mélodique avec un naturel déconcertant de surdoué. Primé, reconnu, encensé, il sort lauréat des découvertes Printemps de Bourges 2001. Signé chez Polydor qu’il quittera au finish, tournant partout comme un forcené, il va progressivement prendre ses distances avec l’industrie musicale proprement dite, pour continuer à écrire et produire à sa façon, comme il l’entend.

Pour se raconter, comme un Montaigne moderne, couchant sur sa musique des mots cinglants inspirés de ses travers et des nôtres, composant cinq albums à la manière de chapitres autobiographiques en constante reconfiguration. Chez lui souvent le son et le verbe jaillissent spontanément, intransigeante et beaucoup plus tendue sur ce nouvel opus qu’il a financé malgré les risques, comme une évidence.

Parce que Prohom ne se tait pas. Impossible. Et c’est avec franchise qu’il se dévoile, nous expliquant son parcours de musicien, sa conception de la créativité, son approche du milieu et la genèse de cet album comme une rédemption et une reconstitution de l’individu, après la brisure d’un couple, la perte de l’alter ego dissous dans l’illusion, la plongée dans les paradis artificiels.

A l’écouter deviser sur cette expérience difficile mais formatrice, sur le monde et les hommes avec autant de bon sens et de lucidité, on pense à un clown blanc débarrassé de ses fards, au Petit Prince devenu adulte, à Pierrot tombé de son croissant de lune. Et à un artiste en plein maîtrise, la tête sur les épaules.

Entretien et retour sur une carrière.

Prohom en interview by Delfromtheartchemists on Mixcloud

Copyright photo : Lynn SK

Un grand, grand grand merci à Philippe Prohom pour son temps, ses réponses.

Et plus si affinités

http://www.prohom.com/

Commentaires

commentaires

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.