Quand les Éditions Montparnasse se tournent vers l’opéra …

Petit virage sur l’aile chez nos camarades des Éditions Montparnasse qui ajoutent une corde sensible à leur arc déjà bien fourni. Après le théâtre, le documentaire et les séries, c’est d’opéra qu’il s’agit et non des moindres puisque nous parlons de restituer certaines de productions de l’Opéra Royal de Liège-Wallonie (dont du reste nous avions chroniqué l’excellentissime Noces de Figaro, un pur régal).

Ce qui nous vaut un coffret avec au programme Attila et Rigoletto de Verdi, Lucia di Lammermoor de Donizetti et Tosca de Puccini. Soit quatre fleurons de l’art lyrique italien, qui décline l’esprit romantique avec force et superbe, tout en rappelant les richesses d’un répertoire particulièrement prolixe … et qui privilégie les histoires d’amour impossibles et létales, qui finissent très mal et de manière spectaculaire, parce que le public le vaut bien !

Public conquis par la qualité des prestations vocales et la direction de chacune de ces versions, pur exemple d’une interprétation fidèle à la tradition et à la partition de base, ce qui plaira aux néophytes qui veulent découvrir un art qu’on pense à tort inaccessible car confisqué par les élites. L’opéra est à tous … mais il vaut éviter d’entamer sa carrière de mélomane en écoutant Benjamin Britten ou Wagner ; après vous faites comme vous voulez, chers lecteurs, mais on vous aura prévenu, qui va piano va sano.

Du coup l’affiche concoctée par les éditions Montparnasse avec ce coffret a tout pour satisfaire ceux qui veulent s’y mettre, et faire le tabou totalement erroné de l’opéra nourriture ultra intellectuelle qui implique plusieurs années de conservatoire pour être abordé et compris. Sous-titrées, ces œuvres seront d’autant plus compréhensibles que vous les découvrirez depuis votre canapé, avec tasse de thé et petits gâteaux à portée de main. Un must have alors que nous allons vers l’hiver et que le hygge way of life nous guette.

A voir donc en solo, en famille ou entre amis, avec la possibilité de mettre sur pause pour aller aux toilettes (ne riez pas, c’est inenvisageable quand on est installé au milieu de la salle et que la cantatrice attaque son grand air, il faut se retenir coûte que coûte, je vous jure, c’est du vécu) et d’apprécier des mises en scène qui ont tout de la reconstitution historique spectaculaire. Amateurs de beaux costumes et de décors flamboyants, vous allez adorer …

Et cela vous évitera les lectures de plus en plus alambiquées de certains metteurs en scène qui veulent à tout pris moderniser les grands titres du répertoire, avec pour beaucoup peu de succès. Quand on débute sa carrière d’amateur lyrique, il faut faire simple, et c’est tout l’intérêt de ces versions que de proposer un regard respectueux d’un certain décorum initial. Une fois que vous serez habitués, vous pourrez vous tourner vers des lectures plus audacieuses …

Mais jamais vous n’oublierez cette magie particulière, un peu naïve mais si réconfortante d’un opéra conventionnel, fait simplement pour faire rêver.

Et plus si affinités

http://www.editionsmontparnasse.fr/p1875/Opera-Royal-de-Liege-Wallonie-Coffret-DVD

Commentaires

commentaires

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.