Play it loud : quand le MET rend hommage aux instruments du rock !

Photo credit : BFA.com

On nous parle souvent de groupes, de chanteurs, de frontmen, d’anecdotes et de rumeurs, mais l’histoire du rock, c’est aussi affaire d’équipement ! Merci donc au Metropolitan Museum of Arts from N.Y. de nous le rappeler avec la magistrale exposition Play it loud, soit une cover ultra électrique et pour le moins complète des instruments et des sons qui en ont fait l’exception au point d’impacter à jamais notre société.

Pianos, synthés, saxos, batteries, et bien sûr la gratte en majesté, l’arme des guitar heroes, bref une collection impressionnante de quelque 130 spécimens nous accueille dans ce panthéon, confrontant formes, mélodies et témoignages, le tout assorti de photographies, de vidéos, de pochettes d’albums et d’affiches de concerts. Un régal … et un honneur car le rock, après avoir été copieusement injurié et stigmatisé des années durant, entre ainsi dans le saint des saints patrimonial, et par la grande porte !

Un énorme kiff donc devant cette scéno magnifique où l’objet instrumental lévite de vitrine en vitrine, sublimé sur fond noir ou blanc, dans des éclairages dignes des concerts les plus dingues. L’occasion de saisir son impact visuel autant qu’auditif. Car l’instrument de musique fait partie intégrante du spectaculaire, il est objet et œuvre d’art à la fois, accessoire et excroissance, le compagnon incontournable du musicien, de la bête de scène, par les accords qu’il dégage, par la forme qu’il prend.

Chuck Berry, Jerry Lee Lewis, les Beatles, les Who, Dylan, Jimi Hendrix, Prince … impossible de tous les citer mais pour sûr vous croiserez leurs fantômes dans ces allées et vous les trouverez rayonnants, en pleine santé. Car ils y contemplent comme nous les Fender, Gibson, Les Paul et consort, sans lesquels ils ne seraient rien devenus. Un récent article entraperçu au tournant d’un post Facebook envisageait la mort du rock ? Ici on perçoit son éternité, et il se pourrait bien que cette expo engendre bien des vocations.

Bref rdv à New York pour ce pur trip musical, et si vous ne pouvez prendre l’avion, pas de panique, le site du MET a prévu plusieurs pages dédiées qui devraient satisfaire votre curiosité … en attendant que l’event ne se parachute de par chez nous ?

Et plus si affinités

https://www.metmuseum.org/primer/play-it-loud#lets-rock

https://www.metmuseum.org/exhibitions/listings/2019/play-it-loud?fbclid=IwAR147lpnLvjInCQ1HviQfCER6tW3nemLLopw9rSk8fo2Bob8BREpIqC3wJI

Commentaires

commentaires

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.