Paris – Quinze promenades sociologiques : quand les Pinçon-Charlot parcourent la capitale …

Ah Paris ! La Tour Eiffel, les Champs, Pigalle, Montmartre … tous ces hauts lieux de notre belle culture que les voyageurs du monde entier veulent contempler à tout prix, shootant force selfies pour témoigner de leur passage dans la plus belle ville du monde. Preuve de pèlerinage, signe d’appartenance à une élite touristique … car il faut se le payer, ce magnifique périple dans notre si chère capitale, dans tous les sens du terme. C’est que derrière les belles façades chargées d’une Histoire officielle, il y a sociologiquement beaucoup à décrypter.

Or la socio, c’est le truc des Pinçon-Charlot qui depuis des années maintenant s’évertuent à autopsier les mœurs de la jet set et de la haute bourgeoisie. Du coup, ils sont dans Paris comme deux poissons dans l’eau, dont ils suivent l’évolution comme autant de signaux forts et faibles des mutations sociétales dont ils sont friands. Ils nous proposent donc ce guide intitulé sobrement Paris – Quinze promenades sociologiques, afin de comprendre, balade après balade, ce que nos vieilles pierres disent véritablement de l’ordre lutécien.

Des vieilles pierres qui en ont vu de belles, et qui absorbent les mutations d’un tissu social en pleine restructuration, tandis que la cité se vide de ses habitants, fortunés ou non, pour laisser place à un cortège de commerces de luxe, d’entreprises, de banques … quitte à tuer la vie de quartier, les activités quotidiennes, bref ce qui constitue la base même d’une cohésion sociale faite d’échanges, de cultures croisées.

Saint Germain des Prés métamorphosé en vitrine du luxe à la française, la zone de la Bastille gentrifiée comme une réponse tardive à la Révolution française, l’émergence de nouveaux espaces de vie autour de la Bibliothèque François Mitterrand, voici quelques- uns des axes choisis par nos sociologues en goguette pour illustrer la transformation inéluctable d’une configuration urbaine à l’heure des mégalopoles et de la globalisation.

Eh oui, le Grand Paris doucement dicte sa loi, … et si ce livre est édité en 2013 dans sa version poche, si depuis lors d’autres changements sont survenus dont ces lignes ne tiennent pas compte, il n’en demeure pas moins que les Pinçon-Charlot ont su détecter les changements à venir et qu’ils en soulignent l’émergence dans leur analyse. Une analyse qui vise à éduquer notre regard, à dépasser le clinquant des apparences pour interroger ce qui fait le lien social … et ce qui le décompose.

A lire donc comme une autre manière de voir et ressentir Paris … en espérant que nos sociologues reprennent du service pour un Tome 2 car en dix ans la ville a changé à grands coups de Airbnb et de trottinettes, ce qui implique une nouvelle lecture de Lutèce aux heures du Brexit

Et plus si affinités

https://www.payot-rivages.fr/payot/livre/paris-9782228909136

Commentaires

commentaires

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.