Outsider Art Fair : l’art brut et singulier, histoire de passion, affaire de patience

P1390672
Outsider Art Fair : exposition « Beyond the pages » par Anne&Julien

L’année dernière, l’Outsider Art Fair, institution new-yorkaise d’une vingtaine de printemps, traversait l’Atlantique pour s’implanter aux marges de la très parisienne FIAC. De bien belles marges que les suites cosy et design de l’Hôtel A, investies par plusieurs galeries spécialisées d’envergure internationale. La formule a plu, et forte de ce premier succès, la Outsider a refait un deuxième voyage à Paris pour l’édition 2014.

L’Hôtel A de nouveau fut soudain envahi de toiles, de dessins et de sculptures, pour se dévoiler quatre jours durant aux passionnés comme aux collectionneurs. Dans ces espaces de vie éphémère que sont les chambres vouées au passage anonyme et interchangeable, l’art « outsider » prend une saveur particulière. Chargées des identités multiples qui y ont vécu leur destin quelques jours durant, chaque pièce au décor spécifique accueille ces œuvres au vécu fort et sensible comme pour en rehausser le patrimoine.

P1390706
Chromo – Mutants

D’une salle à l’autre, longeant les couloirs, nous investissons une chapelle monacale, un studiolo, un cabinet de curiosité, une cellule d’asile, … l’impression est étrange, familière pourtant, déroutante mais sans menace, intrigante plus qu’effrayante, surprenante toujours, fascinante ô combien. Les directeurs de galerie, chacun à sa manière, nous accueillent, nous expliquent, nous racontent.

Les Mutants de Chromo, qui vrillent le regard de leurs formes sinueuses et colorées, les portraits primaires d’Evelyne Postic, les cœurs scintillants de Sarah Pucci, les visions mystiques de Solange Knopf, chaque pièce recèle sa part de trésors, exposés avec respect et bonheur : anglais, allemand, japonais, américain, italien, suisse, américain, … venus de partout, les spécialistes présents sont ici pour partager autant que pour vendre.

Car la plupart sont des pionniers du genre, ainsi Karen Lennox, qui dans les années 60 a  assisté et participé aux premiers temps d’émergence de cet art si particulier, au cœur du berceau que fut Chicago ; depuis elle se bat pour en diffuser les mystères auprès des amateurs, défendant les artistes avec fougue, ainsi les autoportraits de feu la très excentrique Lee Godie.

Autre visage, celui de Armand Hein, directeur de la très luxembourgeoise Galerie Toxic. Une gageure que de défendre l’art singulier sur une terre aussi conservatrice en matière d’expression. Depuis une quinzaine d’année pourtant, Armand fait la promotion de créateurs d’avant garde comme Norbert Knox, Daniel Martin Diaz ou David Tibet, gagnant ainsi les faveurs d’aficionados à l’international. La Outsider Art Fair donne ainsi l’occasion de mesurer l’étendue d’une sphère culturelle longtemps boudée du public.

Aujourd’hui en plein essor, prisé des musées et des commissaires d’exposition, l’art singulier ne doit pourtant pas s’enfermer dans un phénomène de mode, aussi des évènements comme la Outsider mobilisent-ils les personnalités qui en ont tissé le réseau depuis des années, se plaçant sous le parrainage de la Halle Saint Pierre qui a installé sa librairie au dernier étage de l’Hôtel A, agrémenté de l’exposition orchestrée par Anne&Julien qui ont mis en espace certaines œuvres dans les salons du rez-de-chaussée.

L’organisation, de fait, dépasse le cadre de l’échange commercial pour offrir un dialogue, un support de réflexion, une initiation et l’occasion de mesurer l’évolution des artistes, par exemple les lapins de Paul Toupet dont on trouve plusieurs réalisations depuis les statues de cendre des débuts aux figures beaucoup plus lumineuses que le plasticien travaille actuellement. Cette singularité plurielle rappelle que l’art parallèle n’a pas de délimitation propre, ses frontières étant toujours mouvantes de par les avancées constantes des artistes qui en dessinent le paysage.

P1390674
La librairie de la Halle Saint Pierre

La Outsider affiche également l’engagement des directeurs de galerie, acteurs incontournables de cet univers où créer, repérer, mettre en lumière et collectionner sont avant tout acte de culture, histoire de passion, affaire de patience.

 

Et plus si affinités

Album Photos réalisé par The ARTchemists

http://fr.outsiderartfair.com

Commentaires

commentaires

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.