Now here / Laurent Lévesque – Friendly Floatees : le bleu du ciel, cette anamorphose …

Car c’est de bleu qu’il s’agit d’abord, un bleu limpide, profond, lumineux. Un ciel superbe, une mer calme, de cette nuance propre aux paysages du sud, chaleureux et immense. Sur ce ciel gigantesque comme un Paradis de Michel Ange, qui s’ouvre à nous et nous avale, des sacs en plastique. Par centaines, multicolores et froissés, dansant au gré du vent, d’une légèreté d’anges, traversant l’écran suivant les variations de la télécommande. Le spectateur s’absorbe dans cette étendue infinie, cliquant d’un sac à l’autre avec sa manette de jeu pour y trouver la clé qui déploiera les mondes parallèles contenus dans certains. Alice entrait au Pays des Merveilles en suivant un lapin blanc, ici il faut ouvrir les sacs rouges pour arriver au centre d’un stade kaléidoscopique, dont les multiples facettes se déplient comme un origami.

Friendly Floatees @ Oudeis from Laurent Levesque on Vimeo.

Superpositions des angles, brouillage des perspectives, vertige du regard : Friendly Floatees, ironique référence à la marque de ces milliers de jouets en plastique dérivant sur les mers suite à un naufrage de cargo, anamorphose le contour du réel, la surface des choses, les sculptant de lumières contradictoires. Il s’agit de nous perdre volontairement dans un monde pollué de formes, où il est difficile de retrouver son chemin vers la fraîcheur de la Nature, un chemin vacillant qui s’amuse de nos perceptions trafiquées par l’artiste québecqois Laurent Lévesque. Autodidacte, ce dernier s’est joué des enseignements académiques pour plonger dans la technique par lui-même, choisissant ses initiateurs au gré de son avancée dans le monde de l’image.

Au cœur de son travail, la saturation de l’environnement par la surproduction invasive de l’objet : comment réagir dans ce labyrinthe où l’espace et le temps s’effacent, n’offrent plus aucune consistance, se diluent dans cette pollution ? Interroger nos repères et leurs fragilités : pour ce faire, Friendly Floatees convoque des photographies 360° (quelques 35 000 clichés ont été nécessaires), un système de navigation, une vidéo projection : voici les éléments de cette installation interactive née lors de la résidence « Géographies Variables ». Une étape, un work in progress, un chapitre dans un schéma plus vaste. Et un challenge.

Exposé dans plusieurs régions du Québec, au Québec et dans le reste du Canada, dans des centres d’artistes et des musées régionaux, actuellement en train de mener un projet d’envergure qui sera présenté pendant toute l’année à Verticale-centre d’artistes également au Québec, Laurent Lévesque place ici son installation à l’avant-garde des 5emes rencontres d’Oudeis, comme une amorce, une prise de contact, un miroir. Installé dans un espace de la place du Quai au Vigan, Friendly Floatees s’ouvre sur la ville, s’offre à elle, invite le passant à devenir spectateur puis acteur. De fait cette interactivité suscite l’implication, le dialogue à partir du ludique, jouant ainsi un rôle essentiel dans la stratégie de sensibilisation développée par Oudeis au cœur du Vigan.

Et plus si affinités

http://www.oudeis.fr/

 http://llevesque.com/

Album photos  :

The ARTchemists

Oudeis

Commentaires

commentaires

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.