Massive Open Online Course : un savoir de pointe pour tous ?

Salut à vous, lecteurs de The ARTchemists. C’est en temps qu’étudiant et passionné de psycho que je me parachute dans ces colonnes. Et mon premier article a pour objectif de vous faire découvrir ces mines de connaissances que sont les MOOC.

10474412_1446952522241031_309384041_o

Nés dans les années 2000 sur les campus américains, les Massive Open Online Courses ou MOOC ont vite rencontré un public avide de savoir et de connaissance dans le monde entier. Il aura fallu attendre 2011 pour que ces formules prennent leur envol en France sous l’acrostiche  CLOM, Cours en Ligne Ouverts et Massifs. Le succès ne s’est pas fait attendre, ces trois dernières années, plus de cinq millions de personnes ont adopté  ces enseignements sur internet. Preuve que le besoin s’en faisait grandement sentir.

D’une durée de quelques semaines à plusieurs mois, les MOOC sont constitués de courtes vidéos ( une à deux par semaine) réalisées par des enseignants rattachés à de très grands écoles de par le monde et qui s’étalent dans le temps pour diffuser le savoir au rythme d’une véritable formation, suivant un escalier pédagogique et un plan d’enseignement précis, digne d’une classe véritable. Une auto évaluation est souvent disponible sous forme de quizz.

10564822_1446952492241034_1438134619_n

Les avantages de ce format sont multiples :

  • assister à un cours gratuit de qualité dans le confort de son salon et à son rythme, en fonction de ses disponibilités
  • choisir ses matières et ses supports, son mode de prise de notes
  • avoir la possibilité d’obtenir un certification cette fois payante.

Le choix des thèmes est vaste, allant de l’intelligence artificielle à la psychologie, en passant par l’Histoire ou des formations professionnelles, par exemple “Comment construite son CV”.

J’utilise personnellement les MOOC depuis plusieurs mois. La possibilité d’approfondir des connaissances abordées en cours mais aussi de découvrir d’autres matières me plaît. Sur Coursera.org, de nombreux cours sont également disponibles dans plusieurs langues. Cette liberté permet d’apprendre à son rythme et de modeler un emploi du temps à sa guise. Néanmoins, les MOOC n’ont pas pour but de remplacer le suivi d’une formation en présenciel. Le contact humain reste primordial dans le processus d’apprentissage.

ob_5238d816a25b8caf00174c5bd71f28f3_france-universite-mooc

L’arrivée de ce format est une preuve que l’université française peut se digitaliser. Une aubaine pour ceux qui ne peuvent se rendre sur place et un apport non négligeable pour tout un chacun en recherche de connaissances !

Benjamin GETENET

 

Et plus si affinités 

http://www:coursera.org

http://www.france-universite-numerique.fr

Commentaires

commentaires

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.