Marseille Webfest 2012 : la porte vers les USA

English below.

Ainsi Marseille est en train de devenir une plaque tournante de la production crossmedia internationale. Et le Marseille Web fest de se positionner en force comme un générateur d’activité et un pôle essentiel d’un marché en pleine expansion aussi bien au niveau du net que de la télévision et du cinéma.

En un an, le travail effectué par Jean-Michel Albert et sa team a porté ses fruits. Une passerelle solide est désormais installée entre l’Hexagone, l’Europe et les USA via la porte d’entrée du LA Web Fest.

Nous connaissons les liens puissants qui unissent les deux fondateurs de ces évènements. Il convenait qu’en l’état nous demandions son avis à Michael Ajakwe, président du LA web fest bien sûr présent sur site et qui nous a apporté son regard et ses impressions.

Interview.

Vous étiez présent lors de la Fête Marseille Web.
C’est la deuxième édition de ce festival. Qu’est-ce qui a changé depuis le premier?
J’ai le sentiment que le festival a attiré encore plus d’attention qu’il ne l’avais fait la première année. L’intérêt se renforce visiblement et à juste titre. Mon homologue européen, Jean Michel Albert, qui a fondé le festival en 2011, a choisi les meilleures 25 webseries de partout dans le monde, donc c’est très très compétitif et la qualité de ces spectacles est extrêmement élevée. Un point commun à ces deux premières années – des grandes webséries de qualité provenant du monde entier.

Quelle est votre opinion à propos des webséries en concurrence ?
Les webséries en compétition sont toutes vraiment incroyables. Je continue d’être fasciné par la qualité de ces spectacles qui se font pas dans un seul pays, mais les différentes parties du monde. C’est vraiment remarquable et inspirante et ne semble tout simplement de mieux en mieux chaque année.

Plusieurs websérie présentées durant le Marseille webfest ont été vendues à des chaînes de télévision. Que pensez-vous de ce nouveau marché en France? Comment se développe-t-il actuellement ?
Je pense que la vente de certains de ces spectacles aux chaînes de télévision françaises est remarquable. Plus les webséries seront mises en avant, mieux cela sera pour ceux qui les font. C’est une très bonne chose pour le genre.

Qu’en est-il du lien entre Marseille et Los Angeles webfest ? Comment est-ce que ça va changer au cours de 2013 ?
Marseille Webfest et LA Webfest sont liés dans le sens que nous travaillons ensemble pour trouver et mettre en lumière les meilleurs webséries de par le monde. Jean Michel Albert et moi-même aimons vraiment ce support et pensons à son avenir, à la manière dont nous pouvons jouer un rôle actif pour que son avenir soit prospère et prometteur. Je ne vois pas ce rôle remis en cause en 2013, sinon pour atteindre de nouveaux sommets. C’est agréable de travailler avec quelqu’un dont vous partagez la vision et qui est aussi un gars vraiment sympa, que je suis fier de présenter non seulement comme mon ami, mais aussi mon frère. Il est rare de trouver des profils intelligents, talentueux, visionnaires et fidèles comme Jean Michel Albert, en particulier dans l’univers de la web-série où il y a beaucoup de concurrences et de tentatives de prises de contrôle  (lol). Je pense que c’est hystérique de vouloir contrôler un domaine aussi vaste que celui des nouveaux médias où il ya beaucoup de place pour tout le monde sans avoir à se concurrencer. C’est l’une des raisons principales pour lesquelles le LA WEBFEST chérit son partenariat avec le Marseille Webfest et je ne vois pas cette relation changer en 2013, sinon pour aller vers du mieux.

 

Merci 1000 fois à Michael Ajakwe pour son temps, ses réponses et sa gentillesse.

 

Et plus si affinités

http://www.marseillewebfest.com/

http://www.lawebfest.com/
English translation

So Marseille is now a big place in internet and cross media international production. And Marseille web fest is a strong actor and an important part in a rising market touching internet, TV and movie.

After a year, the work of Jean-Michel Albert and his team has given a lot of result. A way has been built linking france, Europe and USA through the gate of LA Web Fest.

We know the powerful links uniting both creators of these events. So it was logical to ask to the president of LA webfest Michael Ajakwe who was present to give us his impression about it.

Interview.

You were present during the Marseille Web Fest.
It’s the second edition of this festival. What has changed since the first one?

I feel the festival has gotten even more attention than it did in its first year and the excitement behind the fest is building and rightly so.  My European counterpart who founded the fest in 2011, Jean Michel Albert, picks the very best 25 web series from around the world so it’s very very competitive and the quality of these shows is extremely high.  That’s one thing that has been consistent both of these first two years– high quality web series from around the world.
What’s your opinion about the webseries in competition?

The web series in competition are all really amazing. I continue to be fascinated by the quality of these shows that are being done not in one country, but various parts of the world. It’s really remarkable and inspiring and only seems to just get better and better every year.
Several webseries presented during Marseille webfest were sold to tv channels.
What do you think about this new market in France? How is it growing?

I think the sale of some of these shows to French tv  channels is outstanding.  The more web series can be exposed and the more avenues for web series makers to profit from their efforts, the better.  It’s good for the genre.
What about the link between Marseille web fest and LA webfest?
How is it going to change during 2013?

Marseille Webfest and LAWEBFEST are linked in that we work together to find and spotlight the best shows being make in America and Europe and the rest of the world.  Marseille Webfest Founder & President Jean Michel Albert and I both truly love the web series medium and are always thinking about the future of web series and how we can play an active role in making sure that future is prosperous and bright.  I don’t see that role changing in 2013, only growing to new heights.  It’s nice to be able to work with someone you share a common vision with and who’s also a really nice guy who I’m proud to call no only my friend but my brother.  We are one and it is rare that you find smart, talented loyal visionaries like Jean Michel Albert, especially in the web series space which tends to have a lot of competitive and cliquish souls jockeying for who will control New Media (lol).  I think it’s hysterical that one would want to control such a vast space as New Media where there is plenty of room for everyone to get involved and never rub elbows.  That is one of the chief reasons LAWEBFEST cherishes its partnership with Marseille Webfest and I don’t see that relationship changing, unless it’s for the better, in 2013.

Commentaires

commentaires

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.