Made in France – L’année où j’ai vécu 100% français : l’impossible patriotisme

3346030027431

Benjamin est journaliste, a 25 ans, l’esprit patriotique et le désir de soutenir l’économie française. Désireux d’accorder ses valeurs, ses discours et ses actes, il décide de virer de son foyer et de sa vie tout ce qui n’est pas fabriqué en France. C’est donc dans un appart vide en quasi totalité qu’il va débuter cette odyssée économico-sociale où l’idéologie va devoir s’accommoder de réalités financières et commerciales assez effrayantes quand on les met en évidence dans le quotidien.

Acheter français ? Entrepreneurs et politiques nous le rabâchent d’un discours moralisateur et culpabilisant qui frise l’infantilisation. Ok mais où et avec quoi ? Les rares produits encore fabriqués sur notre territoire sont ciblés, luxueux et hors de prix. Aussi notre moderne Candide va-t-il s’endetter pour se vêtir et se meubler douze mois durant, qu’il va néanmoins passer sans frigo puisque nous n’avons plus d’usines spécialisées en France.

Son périple en zone hexagonale sinistrée confronte exploration d’une économie dépecée par la globalisation sauvage et rencontre avec plusieurs irréductibles qui défendent la qualité française avec passion. Avec cette démonstration digne du travail d’investigation d’un Michael Moore, Benjamin Carle plonge au cœur de l’industrie et de la production bien de chez nous, mettant en évidence dans son quotidien, les réalités d’une économie globalisante.

xi76p

Ses conclusions font peur car elles éclairent la grande difficulté qu’il y a à agir de façon citoyenne pour protéger les richesses et les savoir faire nationaux. Remarquable travail d’exploration, ce documentaire démonte par ailleurs les rouages qui constituent l’activité d’un pays, ses forces et ses faiblesses avec au final cette simple logique : « Un pays qui ne produit pas est dans la main des pays qui produisent » résume Arnaud Montebourg, par deux fois interviewé alors qu’il est encore ministre de l’Économie et du Redressement productif au moment du tournage.

Tout est dit : dans ce mécanisme, le consommateur n’est qu’un petit maillon, sur lequel on fait reposer le poids d’une situation qui ne peut que lui échapper, les décisions étant prises bien plus haut. De fait il ne doit pas le seul à se responsabiliser, et ce film le démontre de façon flagrante, appelant par ailleurs à une réflexion sur les nouveaux modes de dépendances et de prises de pouvoir par l’annexion insidieuse d’une économie au profit d’une autre.

xi762

Pour gagner des DVD de Made in France suivez le lien :

https://www.facebook.com/events/850577251627157/

Et plus si affinités :

http://www.editionsmontparnasse.fr/p1646/Made-in-France-DVD

Commentaires

commentaires

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.