Les Sept péchés capitaux du rock : for those about to ROCK and SIN we salute you !

Et pas qu’un peu mon m’veu ! « Sexe, violence, argent, les nouveaux excès de la musique » qu’elle sous-titre son brûlot, la Anne-Sophie Jahn, histoire d’en rajouter dans le sordide et l’accrocheur ! Mais au finish derrière le titre bien alléchant, c’est une vision très juste du business qu’elle déballe en fanfare, à grands renforts d’exemples juteux à souhait !

Et d’une perception très pointue du milieu, elle qui y traîne ses guêtres d’intervieweuse depuis une décennie, multipliant les occasions de récolter anecdotes, témoignages et réflexions finalement pertinentes de ce marché de l’excès, où la banalité fait tout sauf vendre. Car pour marquer les esprits, constituer une fan base et devenir un mythe commercial avant de de hausser au panthéon du vedettariat, la rock star DOIT pécher. Et dans les grandes largeurs !

Il doit refuser de payer ses impôts, coller des trempes à ses concurrents, baiser ses groupies à couilles rabattues, se camer au-delà de toute limite, trahir ses potes, licencier les musiciens qui l’ont aidé à conquérir la gloire, chier dans les fringues de ses potes, voire carrément les buter … oui vous avez bien lu … et si vous doutez de mes propos, vous avalez les 300 pages et des poussières du passionnant bouquin de Dame Jahn et vous serez servis, vous pouvez m’en croire …

Car derrière chaque potin de ce récit façon dynamitage, il y a une réalité marketing qui aurait tendance à fendre la légende et rafraîchir les enthousiasmes. Dixit le fight Blur/Oasis orchestré par le boss du label Creation Records, Alan McGee, qui saura y faire pour envenimer la situation et en tirer parti. Par ailleurs et c’est l’autre intérêt du bouquin, on y traite à part égale de rockers ET de rappeurs, qui, s’ils n’évoluent pas dans le même registre musical, s’y entendent en matière de violence conjugale et de détournement de thune.

Que vous dire d’autre ? Chaque page regorge d’historiettes qui valent leur pesant de cacahuètes, c’est écrit avec verve et énergie, c’est précis, documenté, ça se lit d’une traite (prévoir un week-end) et ça donne envie d’en savoir encore plus sur le sujet ! A mettre entre toutes les mains des aspirants vedettes, pour saisir que ce type de carrière n’est pas de tout repos et que tout le monde n’aura pas forcément l’inventivité sexuelle de Mötley Crue ou la capacité d’être chiant comme Lady Gaga. Non, franchement, à ce stade là, soit c’est un don des dieux, soit c’est un gros gros boulot de training comportemental ! A vous de voir ?

Et plus si affinités

https://editions.flammarion.com/Catalogue/hors-collection/documents-temoignages-et-essais-d-actualite/les-sept-peches-capitaux-du-rock

Commentaires

commentaires

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.