Le bar Bisou : Un peu de créativité dans vos cocktails

Vous en avez assez des gin to’ et des mojitos ? Marre de vous faire braquer pour un Old Nick-coca dans les bars à touristes ? Bisou apaisera vos maux. Bisou : la nouvelle aventure de Nicolas, l’ancien patron du Bespoke, toujours dans le quartier République.

Bisou ? Pas de cartes sur les tables. Ce n’est pas que le personnel soit feignant, non c’est tout simplement qu’il n’y en a pas. Voilà le concept de ce bar vraiment pas comme les autres. Donc pas de serveur qui lève les yeux au ciel quand vous commandez un cocktail compliqué, non, ici, c’est un peu le but. Acidulé, fruité, amer, sec, pétillant, frais, floral, tout est possible grâce à la créativité débordante et au savoir-faire des barmen. Sourire éclatant derrière le bar, devant leurs quelque 250 bouteilles d’alcool (non, désolé, ils n’ont pas de rhum charrette ni de Poliakov par contre), cette chaleureuse équipe de sudistes (accent léger mais ils disent « pain au chocolat » j’ai vérifié) répondra à vos moindres envies en matière de breuvage, même les plus farfelues.

Encore mieux : les sirops et les jus faits maison, les breuvages bios, les saveurs inattendues (soda concombre par exemple). Objectif zéro déchet, les restes sont déshydratés pour servir de décoration dans les verres. Ne vous inquiétez pas si vous venez à l’heure de l’apéritif, leurs sandwichs grillés raviront même le plus affamé des végétariens. Bio et local, évidemment. Chez Bisou, on ne mange pas n’importe quoi. Et on ne boit pas n’importe quoi non plus, bien-sûr. Bon, on sait pas vraiment ce qu’on boit en fait, mais le barman hypster Nico, la charmante Pauline ou Alexis (le mec marrant) adorent s’épancher sur leurs créations, si elles sont à votre goût surtout.

Le bar vient tout juste de célébrer sa première année d’existence, hier, le 4 Juin. Pour l’occasion, deux barmans de renom étaient présents pour faire découvrir leurs talents : Eric Van Beek lauréat du Bacardi Legacy avec son Cariño (on va pas vous mentir, il y a du Bacardi dedans) et Sara Mouloudaud, qui travaille pour le très célèbre bar londonien l’Artesian (meilleur bar du monde 2012) qui a servi trois cocktails de la nouvelle carte qu’ils élaborent en ce moment même outre-Manche.

En bref, si vous aimez les cocktails sexy, les grands bars en marbre, les barmen marrants et compétents, les flamants roses (vous comprendrez là-bas), que vous avez besoin d’un nouveau QG branché ou que vous passez par hasard, arrêtez-vous prendre un cocktail sur mesure sur leur terrasse ensoleillée, vous ne le regretterez pas.

Ps : Ils diffusent aussi les matchs de la coupe du monde.

Pps : Et n’oubliez pas, l’abus d’alcool est dangereux pour la santé.

Et plus si affinités :

https://www.facebook.com/bisoubar/

Commentaires

commentaires

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.